Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Economie

Forum économique USA-RDC : la NCCN et Easy-commerce à la conquête des USA

Nccc

Ouvert ce vendredi 27 septembre à l’hôtel Béatrice-Kinshasa, la première rencontre du Forum économique convoquée par la Nouvelle Chambre de Commerce National (NCCN) et Easy-commerce a connu la participation de plusieurs acteurs institutionnels et non institutionnels pour réfléchir autour de la question visant la relance des échanges économiques entre les Etats-Unis d’Amérique (USA) et la RDC. C’est dans le cadre d’un Trade show organisé sous le haut patronage du chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Dans ses explications, monsieur Gérald Tumba dresse l’historique de ce qui a conduit à cette initiative : la suspension de la RDC dans l’AGOA depuis 2010 pour des raisons d’ordre politique et de ses multiples violations de droit de l’homme. Ce vide a fait que la NCCN et Easy-commerce prennent des initiatives pour maintenir tant soit peu les échanges avec les USA bien que faible avec à peine 100 millions de dollars l’an. Pourtant, la RDC est un pays où la population est dynamique et que les ressources naturelles donnent des opportunités énormes d’affaires.

Avec les mines et la forêt, Gérald Tumba affirme que la transformation de l’économie congolaise pourra se faire dans le domaine de l’environnement, du tourisme, dans l’agriculture, la transfiguration minière…. C’est pourquoi, explique-t-il, la NCCN et Easy-commerce ont saisi l’occasion pour lancer un programme d’échange commercial entre les USA et la RDC dénommé Trade show USA-RDC.

Poursuivant son allocution, Gérald Tumba a épinglé le fait que la RDC regorge de ressources minérales recherchées par tous et une forêt qui constitue le 2ième poumon du monde après l’Amazonie. D’où l’importance pour la RDC d’attirer toutes sortes d’investissements par un travail de lobbying qui est déjà en train d’être mené par le chef de l’Etat et doit être poursuivi par les partenaires à savoir, l’ambassade américaine en RDC et la NCCN.

Dans le cadre du commerce international, la RDC peut apporter de nombreux avantages bien que l’essentiel de ses exportations est constitué de matières premières minérales, pourtant l’avenir du commerce en RDC dépend de sa capacité à ajouter de la valeur à ces vastes ressources naturelles et produits agricoles, afin de bénéficier d’une diversification de son économie.

Pour ce faire, un grand travail reste à faire, celui de l’information. En effet, dit Patrick Onoya entrepreneur Congolais vivant à Atlanta, la RDC n’est connue aux USA que dans la sphère politique et par les politiciens. Mais le monde des affaires est complètement ignorant des opportunités qu’offre ce pays. D’où un grand travail est à faire pour faire connaître la RDC aux hommes d’affaires Américains. Voilà pourquoi dans ce cadre, une rencontre Trade show est déjà prévue à Atlanta au mois d’octobre prochain entre la NCCN et la Chambre de commerce d’Atlanta.

Cette initiative rencontre, il faut le dire, la volonté du chef de l’Etat qui veut renouer des relations économiques avec les USA pour booster l’économie congolaise.

Danny Mangbau


amet, ut libero. leo. Aliquam libero nec et, ultricies Praesent adipiscing