Tapez pour rechercher

Actualité

Journée du 19 septembre : indifférence à l’UDPS, allô préso Kabund, allô SG Kabuya !

Udsp

Ce 19 septembre, il y a de cela trois ans jour pour jour que mourraient des Congolais à Kinshasa et dans d’autres villes du pays, tués par les forces de l’ordre dans une marche pacifique pour réclamer la convocation du corps électoral et le respect du calendrier électoral par la CENI.  Les sièges de l’UDPS, des Fonus et du MLP avaient étés nuitamment incendiés. Des militants de l’UDPS périrent calcinés dans cet incendie.

Pendant que le président Félix Tshisekedi demande à la Belgique l’assouplissement des sanctions contre ceux que beaucoup de congolais accusent d’être directement impliqués dans ces meurtres d’il y a trois ans, ici en RDC la date est passée quasiment inaperçue à l’UDPS alors que ce parti pour lequel ces gens sont morts est arrivé au pouvoir. Est-ce de l’oubli par ivresse du pouvoir ou juste de l’ingratitude due au cynisme caractérisant souvent les politiciens congolais ? Difficile à dire.

Seulement, un avocat membre de l’UDPS contacté par Scooprdc.net et qui a préféré garder l’anonymat, dit ne pas comprendre et regrette que les dirigeants du parti n’aient rien prévu en cette date douloureusement commémorative des martyrs de l’alternance qui ne devrait jamais être oubliée dans la mémoire collective.

Lire aussi :
RDC-Diplomatie : Joseph Kabila à New-York !

Udps 2

A la question de Scooprdc.net de savoir comment jugeait-il le plaidoyer du chef de l’Etat en faveur de l’assouplissement des sanctions contre les collaborateurs de Joseph Kabila, alors que la date du 16 septembre pointée à l’horizon, cet avocat membre de l’UDPS répond : « …mon frère, je ne sais pas qui a glissé ce paragraphe dans son discours. Mais je pense que, comme il a l’habitude de lire ses discours, il l’a dit vraiment du fond de cœur. Sinon quant à la journée du 16 septembre, je suis moi-même étonné de constater qu’au niveau du parti rien n’est fait. C’est plutôt nous-mêmes membres et militants qui à notre manière avons pensé à nos martyrs à travers de partage que nous avons fait via les réseaux sociaux. C’est à peine dans l’après-midi ici que j’ai vu un tweet de Jacquemain Shabani, suivi de celui de Jean-Marc Kabund prévoyant une messe le week-end en mémoire de ces victimes de la barbarie du régime Kabila »

Cette déclaration de l’avocat et membre de l’UDPS fait craindre que ces militants calcinés au siège même du parti de feu Étienne Tshisekedi soient oublié sous peu au nom de la coalition CACH-FCC. Sinon, l’émotion devait encore se lire dans la conscience collective de ce parti, mais à la place c’est la boulimie du pouvoir qui a pris place. Triste ! Chapeau bas quand même au MLP de Franck Diongo qui a pleuré ces martyrs en ce jour.

Lire aussi :
Incendie du matériel de la CENI : Lambert Mende à son tour, accuse Lamuka de pyromanie

Nzakomba


tristique neque. amet, lectus ultricies quis, vel, et, Phasellus ipsum