Tapez pour rechercher

Actualité

Kinshasa : Gentiny Ngobila donne 30 jours aux véhicules pour payer la vignette

Véhicules à Kinshasa

C’est dans un communiqué officiel signé le vendredi 13 septembre que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, informe les propriétaires de véhicules automoteurs qu’ils ont un délai de 30 jours pour s’acquitter de l’impôt sur le véhicule et de la taxe de circulation routière exercice 2018-2019, faute de quoi, des équipes de recouvrement forcé seront mises en place dépassé ce délai. Ce, à dater de ce dimanche 15 septembre jusqu’au 16 octobre 2019.

Il est à noter que la campagne de la paie sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa a été suspendue sous Kimbuta pour de raisons jusqu’ici inconnues. Mais l’avènement d’un nouveau gouverneur et surtout avec la confiance dont jouit le président Félix Tshisekedi auprès des citoyens, Gentiny Ngobila veut à coup sûr en profiter pour renflouer les caisses de l’hôtel de ville de Kinshasa. Aussi, avec le déboulonnage qu’effectue le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa Godé Mpoy, l’administration Kinoise pourra se frotter les mains.

Lire aussi :
Invalidation du député national Raphael Kibuka : le juge Ubulu pointé du doigt !

La ville de Kinshasa compte, selon les statistiques de la DGI mais qui ne sont pas très fiables, plus de 50 mille véhicules toutes catégories confondues. Rien qu’avec une moyenne de 60 USD par véhicule, la ville peut si la majorité des propriétaires des véhicules s’acquittaient, s’attendre à au moins 3 millions USD à l’issue de cette opération.

Reste à savoir si Ngobila le gouverneur de Kinshasa, inspire confiance dans sa gestion. Sinon, il serait de bon aloi que le patron de la ville de Kinshasa, commença par une campagne pour faire revenir la confiance des usagers de la route. L’épée de Damoclès sur la tête des propriétaires de véhicules dès sa première action, risquerait de l’engager dans une confrontation évitable.

Lire aussi :
Kasaï central: l'appel à la ville morte de LAMUKA non respecté à Kananga!

Les Kinois sont tout de même avertis, d’ici à 30 jours, les barrages de police accompagnée d’agents de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK) seront déployés pour appréhender tout contrevenant. A bon entendeur salut dit-on!

Nzakomba

 


efficitur. elit. Praesent mattis neque. dolor fringilla Curabitur id facilisis Lorem dolor.