Tapez pour rechercher

Société

Kasaï Central : bientôt la Regideso opérationnelle à Demba

La cité de Demba, située au sud-ouest de la ville de Kananga au Kasaï central, sera sous peu desservie en eau potable. Le conseiller principal du chef de l’Etat en charge des mines et énergie, Eboma Ablavi Michel,  en séjour au Kasaï Central, a procédé ce samedi 31 août à la pose de la première pierre des travaux de la réhabilitation de l’usine de production et de distribution d’eau potable en faveur de la population de ce coin. D’après ce collaborateur du président de la république, Félix Tshisekedi, il s’agit des travaux qui entrent dans le cadre de premières actions inscrites au programme d’urgence de la nouvelle vision de gouvernance du pays pilotée par ce dernier.

Ces  travaux financés à près de 374.000USD pour la réhabilitation du système d’adduction d’eau potable en vue de l’amélioration de la desserte en eau  dans cette entité, seront entièrement réalisés par les ingénieurs congolais de la Regideso avec l’appui de la main d’œuvre locale, à en croire l’assistant du directeur général de cette société de l’Etat. Jean-Pierre Otshumbe Loka ajoute que les travaux consisteront notamment au renouvellement de la canalisation d’eau et en la construction de 11 nouvelles bornes fontaines.

Au Kasaï Central l’accès à l’eau potable n’est pas facile depuis des décennies et la population recoure souvent à des sources traditionnelles d’eau pour s’approvisionner. « Le faible accès à l’eau potable est une source de plusieurs maladies d’origine hydrique causant mort d’hommes et augmentant la mortalité infantile », reconnaît Ambroise Kamukuny Mukinay, vice-gouverneur du Kasaï Central pour qui, l’événement augure une nouvelle ère en faveur de la femme et la fille de ce territoire qui étaient obligées à aller à l’aube chercher de l’eau à des distances lointaines.

Appelant la population bénéficiaire à prêter main forte aux travaux et à veiller sur les ouvrages, le vice-gouverneur du Kasaï Central a par ailleurs invité les responsables de la Regideso et leurs partenaires de la firme chinoise CMEC de travailler main dans la main pour l’achèvement desdits travaux.

Deux jours plutôt, soit le 29 août, le conseiller principal du chef de l’Etat en charge des mines et énergie a d’abord lancé  les  travaux de réhabilitation de l’usine de la Regideso/Kananga et la construction de plus de 50 bornes fontaines sur la ville. Les travaux dont le coût est de 4,2 millions de dollars américains devront commencer au début de ce mois de septembre pour une durée d’une année.

Van Frédéric Tshilanda


ipsum mi, suscipit Phasellus dapibus felis accumsan efficitur. id quis diam in