Tapez pour rechercher

Société

Kwilu : la ville de Bandundu dans la fièvre de son cinquantenaire

C’est  le 21 octobre prochain que Bandundu-ville va totaliser 50 ans de son existence statutaire  comme ville, elle qui jadis n’était qu’une agglomération du  territoire de Bagata. Ces jours-ci, le chef-lieu de l’ancienne province du Bandundu, puis du Kwilu depuis le démembrement de 2015, vibre au rythme des préparatifs de cette journée historique pour les bandundois et bandundoises.

L’événement est pris à-bras-le-corps par l’association dénommée Union pour la Relance de Bandundu et ses environs (UREBAND), une structure qui regroupe les ressortissants de cette ville. Ces derniers s’activent pour la réussite sans moindre faille de cette date festive. Les élites et autres catégories des personnes se trouvant à Bandundu-ville se sont constituées en commissions, question de réverbérer sur le thème à accorder et l’élaboration des différentes activités qui seront programmées en rapport avec la journée. Les autorités politico- administratives, notamment le maire de la ville et les bourgmestres  se sont impliqués en initiant en premier lieu l’opération d’assainissement dénommée  ‘’Bandundu, ville propre’’.

Actuellement, un seul slogan est sur les lèvres des habitants de Bandundu : ‘’50 ans ma préoccupation primordiale’’. Ce slogan interpelle sans distinction les originaires, les natifs, les habitants d’autres provinces qui vivent dans cette ville ainsi que tous ceux qui gardent de bons souvenirs de Bandundu, pour mettre la main à la pate.

Les décors commencent à être plantés petit à petit. L’on observe dans la ville ça et là des calicots et autres panneaux annonçant ce cinquantenaire de la ville et dont le très visible est le long de l’avenue Aviation, non loin de la résidence du député national et ministre honoraire des sports, Papy Niango.

Armand Minimio Etiba.


ut ipsum ut mi, felis id sit sed