Tapez pour rechercher

Société

RDC-Eglise Catholique : les travaux de la basilique de Kinshasa amorcés

Ce jeudi 15 août 2019, l’archevêque de Kinshasa, monseigneur Fridolin Ambongo, a procédé à la pose de la première pierre pour la construction de la basilique de Kinshasa. C’est dans la concession de l’Eglise Catholique située en face  du Stade Tata Raphaël sur le boulevard Sendwe dans la commune de Kalamu. C’est la toute première basique de l’église catholique romaine dans le Congo. Et l’abbé Georges Njila l’avait annoncé en primeur dans un communiqué lu à la paroisse Sainte Anne. Selon ledit communiqué, les travaux de réalisation commenceront par l’installation de la Radio et télévision Elykia de l’Archidiocèse, et de la Radio Maria ainsi que de la rédaction d’un journal écrit.

L’archevêque de Kinshasa a anticipé la question du financement de cet édifice dès l’entame de son discours  en déclarant ce qui suit : « la question que tout le monde pourrait me poser et sans doute, vous aussi me posez : mais avec quels moyens vous allez construire cet édifice ? ». Et de répondre lui-même : « Je vous dirai simplement que nous n’avons pas des moyens, nous n’avons pas d’argent. Mais l’argent du Seigneur dort entre vos mains. Nous allons mettre sur pied un système de contribution, de collecte des fonds qui sera efficace, transparent et bien géré pour que l’argent qui dort chez les fidèles, l’argent qui dort chez les hommes de bonne volonté, soit utilisé pour une bonne cause », sous les applaudissements de l’assistance.

La basilique, une fois construite va aussi résoudre le problème d’accueil lors de grands événements de l’église comme les ordinations qui drainent de grandes foules.  Au cours de la cérémonie de la pose de la première pierre, Mgr Fridolin Ambongo a, au cours d’un office, confié les ouvriers à Dieu pour qu’ils œuvrent dans sa grâce et que la construction se fasse sans accroc. Il a, par ailleurs, signalé que cet édifice sera un patrimoine culturel et une fierté pour la nation congolaise comme le sont d’autres basiliques notamment celle de la Côte d’Ivoire.

D’entrée, l’archevêque de Kinshasa a commencé par expliquer ce qu’on entend par Cathédrale-basilique en ces mots : « Chers frères et sœurs, l’œuvre que nous commençons aujourd’hui et qui sera une œuvre grandiose pour l’Eglise catholique de Kinshasa, mais aussi pour l’ensemble de la République Démocratique du Congo , notre pays, une Cathédrale-basilique qui soit à la hauteur de notre Eglise diocésaine, qui soit à la hauteur de la capitale de la RD Congo ; qui dit Cathédrale-basilique, dit une grande Eglise, puissante et belle ».

Danny Ngubaa


Lorem et, libero neque. leo. libero. consectetur mi, elementum pulvinar