Tapez pour rechercher

Société

Gratuité de l’enseignement : la société civile s’attend à ce que la parole de Félix Tshisekedi soit tenue

Comme le veut l’adage ‘’chose promise, chose due’’, les experts de la société civile du secteur de l’enseignement tiennent mordicus à voir le président Félix Tshisekedi tenir son engagement de la gratuité de l’enseignement de base dès la prochaine rentrée scolaire fixée au 2 septembre.   Ils ont exprimé ce vœu ce mercredi 14 août au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa.

Serge Bondedi, coordonnateur de la campagne « Ecole eza mombongo te » (l’école n’est pas un commerce), un des experts de ladite société civile, a souligné la satisfaction jusque-là quant à certain nombre d’acquis pour voir la gratuité de l’enseignement de base être au rendez-vous dès ce lundi 2 septembre sur l’étendue du territoire national comme le veut depuis la loi des lois du pays : la Constitution.

« Nous sommes satisfaits d’un certain nombre d’acquis. Le premier est la mobilisation de la population qui attend de fermes pieds d’envoyer les enfants le lundi 2 septembre gratuitement. Et du point de vue l’Etat congolais, nous avons l’engagement du président de la République qui tient à tenir sa promesse. Nous avons aussi les dispositions qui ont été prises par le ministère qui va piloter cette mise en œuvre de la gratuité », a-t-il dit ce, avant de poursuivre : « Vous avez les deux outils essentiels [du ministère], le calendrier scolaire, en son point 7.2, qui place l’année 2019-2020 sous le signe de la gratuité. Et une instruction ferme a été donnée aux responsables de bureaux gestionnaires d’observer les mesures de la gratuité de l’éducation au niveau des écoles relevant de l’enseignement de base ».

Danny Ngubaa


suscipit fringilla elit. elit. commodo massa et, felis