Scandale à Kinshasa : les enrobés du saut-de-mouton vendus à Pompage

fatshi saut de mouton 170719 800px - Scandale à Kinshasa : les enrobés du saut-de-mouton vendus à Pompage

C’est avec surprise et consternation qu’un reporter de Scooprdc.net a assisté ce lundi 12 août à une transaction unique en son genre : la vente par les ouvriers du chantier des enrobés (mélange du ciment, caillasses, sable et eau) destinés au bétonnage de la plateforme devant accueillir le saut-de-mouton en construction à Pompage en vue de fluidiser la circulation routière.

En effet, tel qu’observé,  l’’’acheteur’’ vient avec un seau vide qu’il remet à l’ouvrier ‘’vendeur’’. Une fois rempli,  le vendeur voleur le dépose en dehors de la clôture érigée pour la circonstance. Et là l’autre voleur acheteur, c’est comme cela qu’il faut les appeler,  apparaît pour récupérer ce seau rempli  d’enrobés et l’emporter. Et c’est plusieurs courses des personnes acheteuses différentes qu’a enregistrées le reporter de Scooprdc.net. Un véritable commerce illicite dans ce chantier situé à une quinzaine de mètres de la Police.

Curieux est que lors de la visite de ce chantier par le chef de l’Etat, ces mêmes ouvriers avaient crié à la maltraitance dont ils prétendaient être victimes de la part de leur employé. Immédiatement, le président de la république Félix Tshisekedi avait réagi positivement à leurs revendications. Dommage que le vol et la malhonnêteté devenus comme une seconde nature chez le congolais, n’épargnent pas ces ouvriers qui sont en train de décimer les valeurs morales et la dignité humaine.

Lire aussi :   RDC : situation sécuritaire morose ce lundi 07 aout 2017, encore des BDK !

Sinon, c’est difficile de comprendre qu’un congolais ‘’consciencieux’’ puisse s’arranger avec un autre congolais censé aussi ‘’consciencieux’’ pour marchander sur les intrants destinés à la construction d’un ouvrage public de grand intérêt général sans moindre souci. La scène à laquelle a assisté le reporter de Scooprdc.net à Pompage, non seulement doit interpeller les chefs de tous les chantiers où s’érigent les sauts de mouton à Kinshasa, mais aussi appelle à la sécurité de ces chantiers par des gardes, nuits et jours, pour éviter le vol des intrants qui a comme conséquence la perturbation ou le retardement des travaux de construction.

Nzakomba

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Adresse e-mail non valide
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
30°
brume sèche
humidité: 48%
vent: 2m/s SSO
MAX 29 • MIN 25
34°
Ven
33°
Sam
34°
Dim
32°
Lun

Les plus populaires

libero odio dapibus Phasellus nec facilisis pulvinar neque. non consectetur