Tapez pour rechercher

Actualité

Kinshasa-Infrastructures : Godé Mpoy relance les travaux de finissage du terrain municipal de Bandalungwa 

Dans le cadre d’un vaste chantier d’aménagement de la ville province de Kinshasa lancé par le gouvernement provincial, le révérend pasteur président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoy, a choisi lui, la commune de Bandalungwa et précisément le terrain municipal pour relancer, ce mardi 13 août, ce chantier à l’abandon depuis plusieurs années par le gouvernement Matata, et ce,  pour assainir cet espace qui ressemblait de plus en plus à une une poubelle en pleine agglomération.

Accompagné du bourgmestre de cette municipalité, Antho Longange,  Godé Mpoy a profité de son passage pour interpeller les Ndalois sur le bien fondé de l’action menée par le gouvernement Ngobila. Il a en outre remercié la population pour son élection en tant que député et a promis la traque aux poubelles pour que cette ville redevienne Kinshasa la belle.

Lire aussi :
Dossier Cellule de communication à l’Assemblée nationale : agitation, précipitation et confusion au cabinet de Jeannine Mabunda

« …Si je suis revenu ce jour à Bandal,  c’est pour dire combien je suis attaché à cette commune. En grandissant,  nous avons joué au foot ici sur ce terrain. Mais le voir dans cet état,  ce n’est pas normal. Aussi avec la chasse aux poubelles que le gouvernement provincial a initiée et vu que cet endroit ressemblait à une poubelle,  voilà pourquoi nous sommes ici pour donner le go des travaux d’assainissement et parachever par la suite les travaux du stade qui avaient été suspendus dans le temps », a dit le président de l’APK.

Poursuivant ces échanges avec sa base tel qu’il a dit lui-même, Godé Mpoy a invité la population à l’appeler immédiatement lorqu’elle aperçoit une poubelle quelque part  à Kinshasa. Il a aussi exhorté chaque famille à pouvoir changer positivement les habitudes pour que l’assainissement de la ville ne soit pas qu’un combat de dirigeants,  mais une volonté de toute la communauté kinoise.

Lire aussi :
Invalidation de Raphael Kibuka : banditisme de la Cour Constitutionnelle ! 

Le président de l’APK a fini par remercier ses électeurs tout en leur demandant de l’accompagner dans sa lutte pour le changement et celle d’arrêter tous les voleurs des deniers de la ville province de Kinshasa.  Son discours a été salué par des applaudissements et des cris de Ndalois qui n’ont pas voulu le lâcher regagner son cabinet de travail. Quant à Antho Longange,  il n’a pu que remercier l’autorité de l’organe délibérant d’avoir pensé à sa commune.

Ben Lévi 


in Praesent adipiscing velit, libero vel, Aliquam dictum ultricies tempus ut dolor.