Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Société

EPSP : vers la gratuité de l’enseignement de base en RDC

Les experts du Secrétariat et du cabinet du ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), les membres de la Société civile, des confessions religieuses, des ONG du secteur éducatif ainsi que les partenaires éducatifs et financiers sont réunis à Kinshasa pour les travaux préparatoires de la Table ronde sur la gratuité de l’enseignement. Celle-ci qui est prévue du 12 au 15 août prochain doit examiner les voies et moyens d’instaurer la gratuité de l’enseignement de base (de la première année primaire jusqu’en huitième année où deuxième cycle d’orientation) dès la rentrée scolaire au mois de septembre.

Pour ce travail, les séminaristes que le ministre a.i. Emery Okundji a visités, ce lundi 05 août à l’hôtel Venus, sont répartis en six groupes, à savoir : de suivi de la gratuité ; du cadre légal et réglementaire ; de la rationalisation du bureau gestionnaire ; des frais scolaires ; de la revisitation des conventions de gestion des écoles signées avec les confessions religieuses ; et de modalité de gratuité. Dans l’ensemble, il s’agit de voir comment et dans quelles conditions rendre opérationnelle cette gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Les participants à ce séminaire devront consulter la constitution et la loi-cadre sur l’enseignement pour y sortir les articles ayant trait à la gratuité et dégager le contenu de cette gratuité afin d’avoir une même compréhension avec les parents d’élèves ; identifier toutes les écoles sur l’étendue du pays ; inventorier tous les frais en cours et décider lesquels doivent être gardés et lesquels sont à élaguer ;  entrevoir les mesures d’encadrement du fait que cette gratuité entraînera l’afflux dans les écoles et influera sur les infrastructures.

Pour le ministre Emery Okundji, le pari de la gratuité doit être gagné dès la rentrée scolaire en septembre prochain. « Ceci entre dans la vision du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui voudrait matérialiser une disposition de la constitution et qui fait de l’enseignement une priorité de son programme quinquennal », a dit Emery Okundji aux séminaristes qu’il a invités au dévouement, à la ponctualité et à l’assiduité. « Il s’agit de l’avenir de nos enfants qui passe par ce secteur », les exhorte-t-il en garantissant que le gouvernement a disponibilisé tout ce qu’il faut pour la réussite de la table ronde sur la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Owandi.


Donec felis neque. mattis id, vel, nunc venenatis, eget mi, id