Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Fonds  pour la campagne électorale  des candidats ACDD : le SG professeur Lutumba, détourneur pris le sac dans la main !

Secrétaire général révoqué de l’Alliance Chrétienne pour la Démocratie  et le Développement (ACDD), le professeur Prince Lutumba wa Lutumba n’a pas affiché une gestion orthodoxe des fonds lui remis pour la campagne électorale des candidats de son parti. Si pour d’autres voleurs la main est prise dans le sac, chez lui c’est tout le contraire : le sac pris dans sa main.

En effet, l’échange des mails d’au moins cinq plages entre lui et le président du regroupement politique Alliance des Alliés pour l’Amélioration des Conditions de vie des Congolais (AAAC) dont l’ACDD est membre, n’est pas sain. Dans son mail d’abord aux présidents des partis politiques membres de l’AAAC, Katende wa Ndaya Muledi fait savoir qu’il lui revient de certains candidats éparpillés à travers le pays, que certains présidents se permettent de percevoir, ou réclamer aux candidats, des quotités des frais prétendument dus aux partis et qui sont à prélever sur les modestes fonds de soutien consentis aux candidats par la haute hiérarchie du FCC à l’occasion de la campagne électorale. « Que tous les présidents qui se sentiraient concernés par ce message s’abstiennent de continuer cette pratique et entreprennent de restituer des sommes qui seraient indûment perçues sur les comptes des candidats », écrit Katende wa Ndaya aux présidents des partis membres de l’AAAC.

Après enquête et échange avec l’autorité morale de l’ACDD, il se dégage que le SG de ce parti s’est distingué dans la ponction et détournement de l’argent de campagne destiné aux candidats aux législatives nationales et provinciales. Voilà qui justifie le deuxième mail de Katende wa Ndaya lui destiné personnellement : « Prof Lutumba, des infos en ma possession, il se dégage que sur les 500$ destinés à chaque candidat député (national ou provincial), ceux de l’ACDD Kasaï Oriental ont été servi par toi de la manière suivante : A/ Kabeya Kamwanga : 1) maman Ngandu 0$, 2) Katshinga Hamzat 400 dollars. B/ Miabi : 1) Lupandu Katalayi 0$, 2) Tshilumba Kanyinda 0$, 3) Ngandu Matadi 0$, 4) Mbiya Mbiya n’a pas voulu communiquer. C/ Katanda : chacun a eu 350$. D/ Tshilenge : je n’ai pas encore eu des infos sur cette circonscription. E/ Mbuji-mayi : 1) maman Ngalula Tshipeta : 400$, 2) Désiré Ngeleka 400$, 3) Elvis Badibanga 0$, 4) Biayi Kalala 300$, 5) Kabuya Wangu 400$, 6) Manda 0$. Je suis complètement sidéré devant ce tableau eu égard à l’enjeu du seuil à atteindre ! Comme à l’issue de tous mes précédents messages te destinés à ce sujet, je te demande de corriger promptement cette situation. En effet, mieux vaut tard que jamais. Merci ».

Voici la riposte du professeur Prince Lutumba : « Je suis en pleine campagne et refuse d’être distrait par ceux qui ne battent pas campagne, soit parce qu’ils ne sont pas candidats, soit ne veulent pas  du tout le faire. Je ne sais pas au nom de quoi vous vous ériger(z) en gestionnaire autoproclamer (é) de ACDD. Il faut vous rappeler l’autonomie de chaque parti politique. Je voudrais vous inviter à plus de retenue car l’argent en question n’est pas une libéralité reçue gracieusement de vous. De même, il faut rappeler à l’ordre votre garçon de MBM que vous essayer (z) d’imposer comme représentant du regroupement. Il n’en sera pas ainsi. Où sont passés tous les candidats ARC de Mont Amba alors qu’ils ont été gracieusement servi (s). Car ds cette circonscription il n’y a que Nsaman et Lutumba qui sont visibles. La le président donneur de leçon ne manifeste aucun souci sur le seuil. Evitons de l’hypocrisie. On se verra après les élections sauf imprévu. Une nouvelle tentative peut conduire à une farouche riposte de ma part  ».

Estomaqué, le président du Regroupement AAAC lui répond : « Prof. Lutumba, merci de ton SMS sans destinataire mais qu’à la lecture j’ai découvert  qu’il m’était destiné. En effet, j’ai pu difficilement t’associer à ce texte dont le ton agressif, radicalement défensif, a curieusement et gratuitement charrié, par moment, quelque injure. Je te demande de te ressaisir et de revenir aux propos clairs du président du Regroupement que je suis. Moi je fonctionne dans l’ordre normal des choses. Je n’ai usurpé aucune fonction. ACDD est un parti national. Or il se fait qu’ici on a parlé que du Kasaï oriental. Comment les choses ont-elles fonctionné pour ce parti à travers tous le pays ? La situation est donc politique et elle appelle une réponse politique. Voilà ».

Après sa tentative de déposséder Alphonse Ngoyi Kasanji de son parti ACDD et sa défenestration qui en a suivi (lire l’article de Scooprdc.net : RDC-Politique : pour tentative de putsch contre Ngoyi Kasanji, le SG Lutumba défenestré, le professeur Prince Lutumba est déféré devant la justice. Selon l’information parvenue à Scooprdc.net, ce jeudi 1er août, le parti ACDD a déposé une plainte contre lui au Parquet de Grande Instance de Kinshasa-Gombe pour détournement des fonds du parti. Dossier à suivre !

Ginno Lungabu.  


et, id leo. libero. Nullam ut quis, dictum