Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Intox : Il n’y a pas de mandat d’arrêt de la CPI contre Thambwe Mwamba (Parquet Général)

Ce vendredi 26 juillet, à l’aube de la tenue ce samedi à 10 heures de l’élection du président du Sénat dont est challenger Alexis Thambwe  Mwamba, un document portant le sceau de la Cour Pénale Internationale largement diffusé sur les réseaux sociaux, a laissé courir des rumeurs qu’un mandat d’arrêt aurait été émis par la CPI depuis février 2019 contre ce dernier.

« Vous devriez savoir une chose importante en cette matière ; ce n’est pas les juges comme l’indique ce document en les personnes de Péter Kovacs, Marc Perrin de Brichambaut et Reine Alapini-Gansou sous le greffe d’Herman Von Hebel qui émettent le mandat, mais plutôt le procureur de la CPI à savoir présentement Mme Fatou Bensouda », a renseigné un expert reconnu du monde juridique proche de CACH sous anonymat.

Contacté par des voies attitrées, il ressort qu’aucun mandat ne planerait sur Alexis Thambwe Mwamba en tant qu’ancien Ministre de la Justice de la République Démocratique du Congo.  « Le Parquet Général et les services habilités renseignent avec fermeté qu’il n’y a aucune plainte contre le candidat Président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba », a livré en off une source vertébrée du Parquet Général de la République Démocratique du Congo sis à Gombe d’où d’ailleurs on rapporte qu’en termes de procédures, aucun mandat d’arrêt ne peut être émis d’Adam et Eve  »contre un sujet d’une nation sans que la justice de son pays ne soit concernée car c’est avec son concours que ledit mandat est censé être exécuté ».

Approché par la perche de votre site, les proches d’Alexis Thambwe Mwamba parlent d’une attaque sous la ceinture de leurs adversaires aux abois après avoir compris que ce samedi la victoire était acquise pour leur candidat selon les avis de vote des Sénateurs la veille. « Ils veulent juste salir Thambwe Mwamba. Ce document est un melting-pot mal orchestré », a confié l’un d’entre eux.

Danny Ngubaa


non ut venenatis leo. pulvinar Curabitur libero consectetur