Conclusion du Symposium International de Washington sur la RDC : le peuple Congolais constitue la clé pour la prospérité de l’humanité…

Symposium sur la RDC - Conclusion du Symposium International de Washington sur la RDC : le peuple Congolais constitue la clé pour la prospérité de l’humanité…

Il s’est tenu le 29 juin dernier à Washington DC, capitale fédérale des Etats-Unis d’Amérique (USA), un symposium international sur la RDC à l’initiative du Professeur Tongele  N. Tongele,  docteur en génie mécanique sur la transformation technologique et humaine de la République Démocratique du Congo et la stabilité climatique planétaire.

Dans son message, l’hôte a affirmé s’adresser aux intellectuels et à la jeunesse de la RDC. Ce fut une journée de réflexion scientifique intense sur la RDC dit-il. Des professeurs, chercheurs, industrialistes, ingénieurs et entrepreneurs ont fait des exposés et des débats de grande valeur scientifique et humaine, où il en est ressorti, à l’unanimité, que le peuple Congolais constitue la clé pour la prospérité de l’humanité qui inclue la stabilité climatique planétaire.

Ces grands scientifiques et entrepreneurs sans faire allusion aux richesses du sol et sous-sol congolais, ont reconnu que le peuple de la RDC est la clé pour la prospérité. En d’autres termes, les matières premières et les ressources naturelles en soi ne développeront jamais la RDC, mais c’est le peuple Congolais qui le fera.

Le symposium de Washington DC a posé véritablement un diagnostic sur le retard que connaît la RDC pour son développement. Rejetant toutes les politiques économiques mises en place depuis l’indépendance, ces scientifiques proposent que les responsables ou mieux les décideurs,  misent sur l’homme. En réformant l’enseignement au vue de produire des hommes et de femmes capables d’appliquer ce qu’ils auront appris pour transformer sur place les ressources naturelles en produits finis. C’est seulement de cette façon que le chômage et la pauvreté seront éliminés, et les infrastructures de base pourront être construites.

Lire aussi :   Production des explosifs : bientôt deux usines de Socidex opérationnelles dans l’ex-Katanga

Ces scientifiques et chercheurs qui ont vu juste, font un appel urgent aux leaders et dirigeants nationaux et provinciaux de la RDC :  « penchez-vous plutôt sérieusement sur comment éduquer la jeunesse, comment reformer l’enseignement pour que les jeunes diplômés sortent avec des connaissances appliquées et capacités techno-professionnelles de créer des unités de production (entreprises et usines) pour transformer sur place les matières premières du pays en produit finis, manufacturés, afin d’éliminer le chômage et la pauvreté ». 

Les scientifiques, chercheurs, ingénieurs et entrepreneurs au Symposium de Washington DC croient que si les dirigeants nationaux et provinciaux en RDC réfléchissent sérieusement et demandent à leurs instituts supérieurs et universitaires de réfléchir sérieusement, ensemble, sur comment faire pour qu’une partie importante des recettes provinciales et nationales soit consacrée à mobiliser, sensibiliser et stimuler les populations à créer des unités de production, des entreprises et des usines pour fabriquer des choses sur place, pour réparer les routes, les ponts, les bâtiments administratifs, les campus universitaires, les hôpitaux et cliniques, toutes ces choses qui sont en état de délabrement aujourd’hui, au lieu de payer des millions de dollars aux compagnies étrangères pour le faire, la clé de la prospérité et du développement en RDC qui est le peuple sera tournée pour ouvrir la porte du développement, de l’entreprenariat, du progrès économique et industriel de ce pays.

Ce symposium International a rendu hommage et a encouragé les jeunes entrepreneurs Congolais, en particulier les jeunes ingénieurs et techniciens qui, sans soutien financier, ont lancé et lancent par-ci par-là à travers la RDC, des unités de production et de fabrication des appareils, des outils et des instruments utiles aux besoins réels des populations locales.

Lire aussi :   Passeports semi-biométriques congolais : Union européenne coupe la poire en deux

Le Symposium, à travers son organisateur, le professeur Tongele N.  Tongele entend lancer une campagne de contact avec toutes les unités de production lancées par les jeunes ingénieurs-techniciens-entrepreneurs à travers la RDC, afin de créer le network nécessaire pour appuyer ces initiatives et unités de production à s’améliorer et à grandir rapidement pour devenir des vraies usines et pierres de fondation de l’industrialisation de la RDC.

Voilà donc la première petite contribution qui vient du Symposium International de Washington DC sur la RDC, en attendant la publication des actes de ce Symposium, conclu l’organisateur, qui pour rappel, est docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA.

Ben Lévi.  

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Adresse e-mail non valide
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
24°
ciel dégagé
humidité: 73%
vent: 2m/s O
MAX 24 • MIN 22
34°
Sam
35°
Dim
33°
Lun
33°
Mar

Les plus populaires

eget libero. mattis vel, ut elit. at