Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Scoop

Encore un vol chez Bruno Tshibala : 2,5 millions USD récupérés de justesse !

Encore et toujours des oncles baluba qui ne gardent pas le secret, Scooprdc.net est mis au parfum d’un vol opéré tout récemment à la résidence du premier ministre sortant, Bruno Tshibala. Après recoupement de plusieurs sources, le média en ligne livre cette information sans crainte d’être contredit.

L’auteur du nouveau vol, c’est le même fils de Brutshi impliqué dans la précédente disparition toujours dans la même résidence du premier ministre de 400 mille USD. D’après les sources du média en ligne, le fils voleur se serait introduit dans la chambre des parents avec une valise sans se faire voir. Après avoir rempli cette valise des liasses de dollars américains, il la jettera par la fenêtre où ses deux amis complices s’étaient placés.

C’est son petit frère Blanchard qui sentira un mouvement suspect et sortira pour se retrouver en face des amis de son grand-frère. Pris, pas la main dans le sac mais le sac dans la main, le grand-frère voleur proposera à son jeune frère le partage du butin. Proposition que celui-ci rejettera, car, rapporte-t-on à Scooprdc.net, il y a une terrible mésentente entre les enfants Tshibala eux-mêmes, filles comme garçons. C’est pour cette raison que Blanchard aurait refusé l’offre de son grand-frère voleur et alertera vite sa maman qui était au salon. La valise d’argent est ainsi récupérée avec l’intervention des policiers de garde. Elle contenait, d’après les sources de Scooprdc.net, 2,5 millions USD.

« Tu vas faire piquer une crise à ton père et le faire tuer », se serait répétitivement écriée madame Tshibala face à son fils voleur récidiviste. Mais comme toute mère animée de bons sentiments de protection de ses enfants, fautifs soient-ils, elle priera à Blanchard de garder secret et ne pas en parler à son père. Encore une fois, l’honnête Blanchard refuse de cautionner le mal. Il accourt alerter son père à son bureau privé situé quelque part à la Gombe. Très émotionné, Brutshi aurait quitté son bureau sans chaussures.

Arrivé dans sa chambre, il constate le dégât. Un conseil de famille est vite convoqué. Le voleur ne se gêne pas de culpabiliser son père qu’il traite « d’irresponsable qui ne satisfait pas les besoins de ses enfants ». Piqué de colère, Bruno Tshibala comme tout père muluba qui ne supporte pas l’affront verbal d’une progéniture, a maudit dans tous les sens son fils et l’a chassé de la maison.

C’est le troisième vol opéré chez le premier ministre que Scooprdc.net rapporte. Le premier de 400 mille USD a valu la prison au directeur général du magazine Le Vrai Journal, Peter Tiani, pour avoir tout simplement relayé l’information. Le deuxième dont le montant n’a pas été communiqué a eu lieu à la Primature, dans le bureau du premier ministre. Les suspects : sa fille et son secrétaire particulier. Ce vol l’a poussé à placer des caméras de surveillance partout. Le troisième évité de justesse, le voici.

Ces vols répétitifs de grandes sommes poussent plusieurs observateurs à se demander pourquoi le premier ministre Bruno Tshibala ne garde-t-il pas son argent à la banque ? A défaut, pourquoi ne dispose-t-il pas de coffre-fort pour une garde protégée de ces grosses sommes d’argent dont l’origine suscite beaucoup de questionnements.

Agnelo Agnade.


ut luctus risus. vulputate, id tempus dolor lectus venenatis,