Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Le FCC met fin ‘’politiquement correcte‘’ à la langue de bois et gronde face au dossier AFDC-A : Bahati radié, ses lieutenants ont 7 jours pour faire le choix

Le Front Commun pour le Congo ne porte plus de gants face au dossier Bahati Lukwebo, candidat jusqu’hier FCC contre le choix coopté par cette même plateforme ainsi que son autorité morale à la présidence du Sénat sur la personne d’Alexis Thambwe Mwamba, puis, aussi, sur le clivage politique du regroupement AFDC et Alliés, dont le précité aura été avant sa candidature freelance le seul maître à bord.

Après une décision  suspendant à durée indéterminée Modeste Bahati Lukwebo et demandant à l’AFDC-A de désigner le nouveau leadership, le FCC vient de prendre ce lundi 15 juillet des mesures plus que draconiennes bien au-delà de ce langage de bois suite au développement de l’actualité à la suite de ces jugements de la réunion des Présidents des regroupements du FCC.

‘’La Conférence des présidents des regroupements politiques a pris connaissance des correspondances du 10 et du 11 juillet 2019 initiées par l’Honorable Modeste Bahati Lukwebo, à travers lesquelles il a pris ace de sa suspension à durée indéterminée et a annoncé sa décision de prendre son autonomie et de créer sa plateforme politique distincte du FCC‘’, fait remarquer le communiqué de la plateforme de Joseph Kabila parvenu à Scooprdc.net, laquelle plateforme tire donc les conséquences politiquement correctes.

En effet, la Conférence des présidents des regroupements politiques du FCC a pris acte de la création de la toute nouvelle plateforme politique de Bahati Lukwebo hors Front Commun pour le Congo, et, par conséquent, a décidé de sa radiation du FCC. Ce n’est pas tout, le FCC demande aux cadres du regroupement politique AFDC-A au sein des institutions politiques nationales et provinciales de se déterminer vis-à-vis du nouveau leadership de ce regroupement endéans 7 jours. ‘’Passé ce délai, prévient le communiqué, le FCC en tirera toutes les conséquences politiques‘’.

Contacté par Scooprdc.net, le sénateur Modeste Bahati a promis sa réaction au cours de sa conférence de presse ce mardi 16 juillet. Néanmoins, l’un de ses proches qui a réagi sur les réseaux sociaux face au communiqué posté du FCC, indique que madame Néné Nkulu qui a signé ce communiqué au nom de l’AFDC-A n’a pas ni politiquement ni juridiquement qualité d’engager ce regroupement politique.

Danny Ngubaa


quis, dictum in ipsum facilisis Praesent venenatis, sed quis