Politique positive de Mabunda : l’APF prend des engagements en faveur de la RDC

IMG 20190712 WA0357 - Politique positive de Mabunda : l’APF prend des engagements en faveur de la RDC

Devant la presse, ce vendredi 12 juillet, la présidente de l’Assemblée nationale a fait la restitution de ses deux voyages, d’abord en France où elle a été participer au Forum économique de haut niveau, puis en Cote d’Ivoire où elle a assisté à la 45ième session de l’Assemblée Parlementaire Francophone (APF). Jeannine Mabunda dit se livrer à cet exercice dans le cadre de sa politique de proximité avec le peuple qui doit impérativement être informé sur les activités de leurs représentants au Parlement.

Si en France il était question de modeler un système économique adéquat qui sort des principes et énoncés classiques pour s’adapter aux réalités des communautés en sorte que les populations se plaignent moins et revendiquent moins, en Cote d’Ivoire il a été beaucoup plus pour le speaker de l’Assemblée nationale de faire un témoignage sur ce que les Congolais ont fait sur le chemin de la démocratie ; le démontrer à la face du monde.

Lire aussi :   Gouvernance de la RDC : la république des professeurs et des économistes de l’Unikin !

« C’est vrai que la RDC est considérée comme un mauvais élève. Mais nous avons lavé cette image d’un pays caricaturé en noir en démontrant la passation pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat entre deux personnes de moins de 60 ans. Cas rare en Afrique et qui doit servir de modèle à certains pays. Donc il faut rendre hommage à cette nouvelle génération de Congolais », explique Jeannine Mabunda aux journalistes. Elle révèle que grâce à sa défense, l’APF a pris deux engagements pour la RDC en vue de rendre hommage aux efforts des Congolais, notamment s’intéresser aux jeunes et organiser la prochaine session de l’APF en mai 2020 à Kinshasa.

Mais au-delà des avancées démocratiques défendues, Jeannine Mabunda qui prône la politique positive, estime qu’il faudra une rentabilité sociale et économique en faveur des populations. Celle-ci dit-elle, passe par l’intégration des jeunes, la lutte contre la pauvreté, la gouvernance économique, sociale et politique bien assurée. « La démocratie c’est bien mais elle doit répondre aux besoins immédiats de la population. Souvent avec les élections, nos électeurs nous demandent : nous vous avons voté, quelle est notre part au niveau social ? D’où faire la politique pour la politique, ça n’intéresse pas la population », fait observer la présidente de l’Assemblée nationale qui se dit déterminée avec sa politique positive à faire changer le vieux logiciel de la RDC longtemps présentée à l’étranger comme un petit et mauvais élève.

Lire aussi :   Panique à Gemena : l’ombre du colonel John Tshibangu dans la province du Sud-Ubangi !

Innocent Olenga.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
28°
brume
humidité: 65%
vent: 2m/s O
MAX 25 • MIN 25
33°
Mar
34°
Mer
31°
Jeu
31°
Ven

Les plus populaires

ante. non nec libero commodo id Praesent luctus id