Présidence du Sénat : les alliés de l’AFDC se désolidarisent de Bahati

Tharcisse Loseke 1 - Présidence du Sénat : les alliés de l’AFDC se désolidarisent de Bahati


Le ton a été donné par Steve Mbikayi, président du Parti Travailliste (PT) pour dire non à la candidature au perchoir du Sénat de Modeste Bahati, autorité morale de son regroupement AFDC-A, et s’aligner derrière celle de Alexis Thambwe Mwamba, proposée par le Front Commun pour le Congo. Un autre allié qui vient de dire, non seulement NON à la candidature de Modeste Bahati, mais aussi se solidariser de sa personne, c’est docteur Tharcisse Loseke Nembalemba, président du parti Alliance des Démocrates pour le Progrès Social (ADPS).

Dans une déclaration politique rendue publique, ce jeudi 11 juillet, Tharcisse Loseke reproche à Modeste Bahati de faire exactement la même chose au sein de l’AFDC-A que ce qu’il reproche au PPRD au sein du FCC : opacité et injustice dans l’attribution des avantages au sein du regroupement. Pour preuves, Loseke et son ADPS évoquent le flou sur les fonds importants alloués par le FCC pour la campagne électorale des candidats AFDC-A (au mois 3 millions USD dont le partage a été avantageux pour les candidats AFDC seulement).

Lire aussi :   Spoliation des maisons de l’Etat : Kokonyangi et Egwake, deux ministres prédateurs !

Loseke accuse l’AFDC d’avoir adressé une correspondance au coordonnateur du FCC désignant trois délégués de l’AFDC-A comme candidats à la présidence du Sénat ; des choix qui ne sont pas passés par la conférence des présidents des partis membres du regroupement. Il en est de même pour la recommandation par l’AFDC de madame Vicky Katumwa, au poste de rapporteur au Sénat ainsi que du dépôt de la liste des candidats AFDC-A aux postes ministériels du gouvernement en gestation.

« Etant donné que ce manque flagrant de transparence générant ainsi une rupture de confiance surtout dans le chef des partis alliés à l’AFDC, le bureau politique de l’Alliance des Démocrates pour le Progrès Social a décidé de se conformer à la décision de l’autorité morale du FCC, le camarade Joseph Kabila Kabange, en ce qui concerne la désignation du camarade Alexis Thambwe Mwamba comme candidat au poste du président du Sénat. En conséquence, nous réaffirmons notre appartenance à l’AFDC-A, qui demeure membre du FCC », lit-on dans cette déclaration de l’ADPS portant la signature de Tharcisse Loseke. Est-ce le schisme au sein du regroupement AFDC-A ? A qui le prochain tour ?

Lire aussi :   Croc-en-jambe de Lugi à Lokondo à l'Assemblée nationale : un coup d’épée dans l’eau !

Rappelons que ce regroupement compte 31 partis politiques, dont le principal est l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati.

Owandi.  

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
27°
brume sèche
humidité: 65%
vent: 2m/s SSO
MAX 36 • MIN 35
34°
Jeu
31°
Ven
32°
Sam
31°
Dim

Les plus populaires

libero justo quis, quis sed venenatis ut luctus libero. nec suscipit