« Kuluna V.I.P » : Dolly Makambo,  troueur des pneus du véhicule d’autrui !

Dolly Makambo - "Kuluna V.I.P" : Dolly Makambo,  troueur des pneus du véhicule d’autrui !


Mardi 9 juillet 2019, monsieur Médard Luboya a assisté impuissamment au vandalisme de son véhicule. Il a vu les quatre pneus de sa jeep être troués méchamment, dénonce-t-il, sur ordre du ministre provincial de l’Intérieur et Sécurité, Dolly Makambo. Son péché, c’est de l’avoir stationné sur l’avenue Kasongo, au croisement de l’avenue des Forces armées (ex-Haut Commandement), à la Gombe où est passé le ministre Makambo. Ce dernier n’aurait trouvé mieux que d’ordonner à ses gardes de crever les quatre pneus du véhicule de ce paisible kinois qu’il est censé protéger, sous prétexte que celui-ci aurait obstrué le passage.

Cet incident s’est passé entre 20 heures et 22 heures selon la déclaration de la victime. « J’étais venu rendre visite à un membre de ma famille. Ayant trouvé d’autres véhicules stationnés à droite de cette petite avenue comme dans la plupart des avenues de nouveaux quartiers de Kinshasa, j’ai également fait la même chose pour laisser le passage à gauche (cfr illustration en bas). A ma sortie, je retrouve mes quatre pneus percés et aussitôt, le voisin accourt pour désigner le coupable de ce forfait : Dolly Makambo. Pourtant, il est passé sans problème », raconte Médard Luboya.

Lire aussi :   Kinshasa-Bandalungwa : des policiers tuent un garçon, deux de leurs bureaux incendiés !

Véhicule vandalisé par Dolly Makambo - "Kuluna V.I.P" : Dolly Makambo,  troueur des pneus du véhicule d’autrui !

Sur place, la victime appelle pour témoin, un de ses amis qui habite dans le coin. Le ‘’bourreau’’ est contacté par téléphone. Il reconnaîtrait les faits, puis quelques minutes plus tard, il se rebifferait, attribuant ce forfait à son conseiller. Ce matin de mercredi 10 juillet, une plainte en bonne et du forme a été déposée à la Police contre monsieur Dolly Makambo pour destruction méchante et abus de pouvoir. Contacté par la rédaction de Scooprdc.net pour avoir sa version de faits, le ministre de Gentiny Ngobila a préféré raccrocher au nez le journaliste.

Mais ce qui est vrai, l’ancien bourgmestre de la commune de la Gombe dont la brutalité a été constatée au Centre Interdiocésain du temps fort des manifestations du Comité Laïc Catholique (CLC) pour avoir arraché les banderoles, se retrouve dans de sales draps pour s’être comporté en ‘’ Kuluna V.I.P ‘’. La police a  promis au plaignant de transmettre sa plainte au niveau de l’avocat général de la République près la Cour de cassation.

Lire aussi :   Kananga-Religion : Monseigneur Madila bannit le Renouveau communautaire charismatique de l'Eglise catholique

Nzakomba.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
25°
brume
humidité: 78%
MAX 36 • MIN 33
34°
Jeu
31°
Ven
32°
Sam
31°
Dim

Les plus populaires

et, vulputate, quis tempus ut eget Praesent accumsan fringilla Aenean ipsum