Tapez pour rechercher

Actualité

Crise au sein de Lamuka : AMK accuse Martin Fayulu et dénonce sa malhonnêteté

Dans une déclaration, ce 6 juillet, lue par Ben Shenal Kimoni, la jeunesse de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK) dénonce le comportement de Martin Fayulu (Mafa) et l’accuse d’entretenir des communicateurs qui font la campagne de diabolisation contre Moïse Katumbi, alors que ce dernier et Jean-Pierre Bemba l’ont porté à bout de bras pour sa campagne électorale.

La coordination de la jeunesse de AMK s’indigne du fait que Mafa entretienne une certaine jeunesse acquise à sa cause et vraisemblablement celle de l’Ecidé, son parti, et de la Dynamique de l’opposition en complicité, dit-elle, avec Adolphe Muzito pour continuer à mener leur campagne de diabolisation à l’encontre de leur leader Moïse Katumbi. Dans un style de « je ne t’aime pas moi non plus », le communiqué de la jeunesse de l’AMK lessive complètement Mafa au point de le qualifier de malhonnête, ingrat et d’escroc politique.

« Après analyse de la situation politique, la jeunesse de l’AMK se dit profondément indignée de remarquer que monsieur Martin Fayulu continue à entretenir ses activistes de l’Ecidé et de la Dynamique de l’opposition, en complicité avec Adolphe Muzito, à continuer dans une campagne de diabolisation en l’encontre de notre président Moïse Katumbi. Il vous souviendra que le même monsieur Martin Fayulu qui, en 2007 a élu monsieur André Kimbuta allant en l’encontre de toute l’opposition. Monsieur Fayulu est allé chercher nuitamment madame Leïla Zerrougui de la Monusco, pour organiser une rencontre secrète avec monsieur Joseph Kabila, à l’insu de ses pairs de la coalition Lamuka. Et la dernière en date, c’est la demande d’emploi qu’il a introduite nuitamment chez monsieur Félix Tshisekedi cherchant un poste au côté de celui-ci, alors qu’il crie à tue-tête ne pas le reconnaître et être le seul président élu. Il est clair à ce jour que monsieur Martin Fayulu n’a pas la carrure d’un homme d’Etat, il est ingrat, malhonnête et joue à l’escroquerie politique, en croyant que LAMUKA pourrait se muer en Asbl « Kimpangi », alors qu’il est le produit créé par nos leaders dont Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, qui n’ont pas résigné sur les moyens pour le soutenir matériellement et financièrement lots de la campagne électorale », lit-on dans cette déclaration de la Jeunesse AMK

Avec le ton employé dans cette déclaration, il n’est plus un secret que la coalition Lamuka est profondément en crise. Et cela se justifie, car votre média en ligne apprend de source digne de fois que le coordonnateur de cette plate forme, Moïse Katumbi, a convoqué une réunion le 20 juillet prochain à Lubumbashi. Attendons voir le comportement des uns et des autres.

Ben Lévi.


commodo suscipit facilisis massa nec consectetur lectus in Donec