Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Invalidationgate : Pierre Lumbi appelle Félix Tshisekedi à ‘’créer des conditions‘’ pour le départ des juges de la Cour constitutionnelle

Ce vendredi 05 juillet, Pierre Lumbi Okongo, leader du Mouvement Social (MS) et de l’Alliance pour l’Alternance Démocratique (AAD), a confié à la presse avoir suivi avec attention et profonde indignation le dévoilement des arrêts de proclamation des résultats définitifs des élections législatives après rectification des erreurs dites « matérielles » par la Cour Constitutionnelle de la RDC.

Le MS et l’AAD, membres de Ensemble pour le Changement, auront comptabilisé aux termes de ces arrêts que seuls 2 de leurs députés et 1 sénateur ont été validés alors que 5 autres candidats députés ‘’pourtant valablement et mieux élus dans leurs circonscriptions ‘’ ont été définitivement invalidés. Scandale donc pour le Mouvement social (MS) et l’Alliance pour l’Alternance Démocratique qui, par une déclaration dont une copie est parvenue à Scooprdc, crient haut et fort que par cette ‘’aventure politico-judiciaire‘’, dorénavant qualifiée de Invalidationgate par la presse. La Cour Constitutionnelle dans son format actuel a démontré une inféodation politique à la faveur des partis d’obédience Kabiliste. Il faut noter au passage que les cinq ‘’élus provisoires ‘’ pro-MS et AAD ont été remplacés par des élus FCC.

Fort de ce constat et bien plus où sur fond de dole et féodalisme favorable à une partie de la classe politique sont constatés aux yeux du monde entier, les juges actuels à la Cour Constitutionnelle devraient être remplacés ou ils devraient démissionner d’eux-mêmes. D’où, Pierre Lumbi en appelle-t-il à Félix Tshisekedi qui, en tant que « Représentant du Peuple Congolais et garant de la Constitution », devrait créer les « conditions nécessaires au remplacement des juges de la Cour constitutionnelle et devant, par ailleurs, amorcer des réformes fondamentales de la justice ». D’autant plus que ces juges ne manifestent pas le sens de l’honneur qui veut qu’ils démissionnent d’eux-mêmes pour tout l’opprobre subi.

Danny Ngubaa.


quis amet, mi, facilisis non quis, Donec