FCC-Présidence Sénat : c’est un Bahati qui défie Kabila !

Bahati 4b - FCC-Présidence Sénat : c’est un Bahati qui défie Kabila !


Eternel insatisfait au sein de la famille politique de Joseph Kabila, Bahati Lukwebo vient de signer visiblement une fronde au Front Commun pour le Congo en se mettant en position de challenger pour la présidence du Sénat face à Alexis Thambwe Mwamba, choix de l’autorité morale du FCC. Quel message politique sera envoyé dans le microcosme politique si le choix de l’ex-raïs de la République était battu par Bahati ?

Des analystes notent que le fin politique qu’est Bahati est conscient comme plusieurs que cela laissera dire que Kabila ne tient plus le FCC et que le ‘’déboulonnage’’ rêvé par plusieurs anti-Kabila est actif. D’où, l’acte posé par Modeste Bahati Lukwebo, vétéran du marigot politique congolais du Zaïre de Mobutu au Congo de Fatshi en passant par le régime Kabila, passe dans les milieux FCC pour ce qu’il est : un défi lancé à Kabila. Sur les antennes de RFI ce matin de jeudi 04 juillet, l’autorité morale de l’AFDC-A appelle les sénateurs de tous bords y compris ceux du PPRD, parti de Joseph Kabila, à porter un choix responsable sur sa personne. Il rappelle même le mauvais casting qui a fait perdre à l’ancienne Majorité Présidentielle la présidence de la République à l’élection du 30 décembre dernier.  Mais l’homme de Kabare a-t-il les moyens de ses ambitions face un fin stratège Kabila ? Le doute est pour cette question une certitude. Le bras de fer est lancé.

Lire aussi :   Processus électoral : Jean-Claude Kazembe plaide pour la répartition équitable des sièges à l’Assemblée nationale en prenant aussi en compte la superficie du pays

Soupçonné depuis l’alternance au sommet de l’Etat entre Joseph Kabila et le Président Félix Tshisekedi de vouloir quitter le premier pour le second, Bahati Lukwebo était de ceux qui ont pourtant signé l’acte de loyauté au numéro Un du FCC. Par son appétit de chapeauter le Sénat, certains se demandent si l’homme ne s’illustre pas en Brutus, Juda Iscariote et Cie. Quoiqu’il en soit, ambition légitime, la volonté de Bahati d’être le successeur à Léon Kengo Wa Dondo le place dans une délicate situation où, suspecté de vouloir quitter le FCC pour le CACH avec ses élus, l’homme se transforme  de fait en un ‘’trouble-fête‘’ de l’entente Kabila-Fatshi à l’aube de la formation effective du Gouvernement Ilunga Ilunkamba. Les pronostics et les hostilités pour le Sénat sont depuis bel donc salés. Mais, le rapport de force politique entre le président du PPRD et la barbouze de l’AFDC semble laisser entendre que ce dernier subira le courroux de Kabila… L’on sera ainsi en face d’un Bahati qui a tout réclamé et qui a tout raté.

Lire aussi :   Sud-Kivu : Néhémie MWILANYA inaugure à Baraka le tout nouveau système d'adduction d'eau potable.

Danny Ngubaa

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
31°
brume sèche
humidité: 52%
vent: 3m/s SSO
MAX 28 • MIN 26
33°
Jeu
31°
Ven
33°
Sam
31°
Dim

Les plus populaires

in quis dolor commodo lectus velit, venenatis, massa id