Tapez pour rechercher

Zympala Banniere
previous arrow
next arrow
Slider
Sport

CAN 2019 : RDC, victoire d’une équipe aux calculs palpitants !

Après deux défaites face à l’Ouganda et  l’Egypte, les Léopards de la RDC ont réalisé, ce dimanche 30 juin, une large victoire contre les Warriors du Zimbabwe : 4 buts à 0. Avec cette victoire, les Léopards se classent désormais 2ième meilleure 3ième sur 4 équipes qui doivent être qualifiées dans ces conditions.

Invraisemblable que cela puisse paraître, les fauves Congolais ont livré un des plus grands matchs de cette coupe d’Afrique des Nations. Tous les ingrédients du football moderne y étaient : la qualité de jeu, la détermination, la hargne, la précision… bref, un match qui entre un fois de plus dans les annales du foot africain comme la RDC sait bien le faire. L’on se souviendra des 9 buts de feu Ndaye Mulamba en une seule édition, la remontada de 1998 à Ouagadougou contre les Etalons du Burkina-Faso et ce match combien important du 30 juin pour la survie des Léopards à la CAN Egypte 2019.

Tout commence par le capitaine Youssouf Mulumbu qui, après une combinaison avec ses paires, a pris à défaut la défense adverse à l’entrée de la surface de réparation. La faute étant consommée, l’arbitre central accorde un coup franc excentré à droite du grand rectangle. La frappe de Jacques Maghoma rebondit sur la barre transversale et Jonathan Bolingi qui avait suivi l’action la parachève : 1-0, alors que l’on jouait la quatrième minute.

Une trentaine de minutes plus tard, c’est Cédric Bakambu sur une passe lumineuse de l’arrière droit congolais Joe Issama, qui fixe le gardien Zimbabwéen et d’une extérieure du pied droit, et donne le deuxième but à la RDC. Après quelques assauts sans résultat des Warriors, l’arbitre envoie les deux équipes aux vestiaires.

A la reprise, Les léopards dominant comme à la première mi-temps, obtiennent un penalty par l’homme du match, l’inévitable Bakambu fauché par le gardien et qui se rend justice en transformant lui-même le tir au but : 3-0. C’est Britt Assombalanga qui a fait son entrée en seconde mi-temps, qui corse l’addition à la 76ième minute avec le quatrième but qui fait envoler définitivement les espoirs zimbabwéens.

Ainsi donc, les congolais croisent les doigts en attendant les derniers matchs des pools restants pour confirmer la qualification des Léopards de la RDC.

Nzakomba


accumsan id leo massa vel, eget Phasellus id,