Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Kinshasa-Meeting Bemba versus culte des églises de réveil de Fatshi : la guerre de « pleins » fait rage sur la toile ! 

« Dimanche polémique de pleins », c’est une phrase qui a peint à merveille la journée de ce 23 juin 2019 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, qui a vécu au rythme de deux activités qui ont drainé du monde. La première, c’est le retour avec procession vers le meeting à la place Sainte Thérèse de Jean-Pierre Bemba Gombo, Chairman du Mouvement de Libération du Congo -MLC. Le second, c’est le culte œcuménique, mieux des églises de réveil auquel a assisté le président de la République.

Concernant Jean-Pierre Bemba, déjà vers la Tshangu, naturellement, cadres, militants et sympathisants de son parti politique ainsi des têtes d’affiches de la plateforme Lamuka dont est membre Bemba, ont afflué. L’on peut aisément cité le candidat malheureux à la dernière présidentielle Martin Fayulu, le SG du MLC Eve Bazaiba, le porte-parole du grand absent d’Ensemble de Moise Katumbi, en la personne de Chérubin Okende.

En procession vers la place Sainte Thérèse à Ndjili, quelques heures plutôt, Bazaiba décriait le fait que des militants aient été empêchés de venir jusqu’à l’aéroport accueillir Bemba qui aura passé quatre heures de son arrivée au go pour son départ vers le meeting (sic !).

Sur la toile, naturellement, certains partisans de CACH et donc défenseurs du triomphe du culte au Stade des Martyrs sous le sceau de Fatshi ont parlé d’une fuite en avant de Bazaiba pour justifier le non-buzz du retour du président de son parti même si des vidéos venues plus tard relancent le débat puisque le chairman aurait drainé jusque-là du monde. Reste à savoir si l’examen du plein sera réussi à la place Sainte Thérèse. Le poids politique de son message assurément placé à la balance selon le nombre d’âmes…

De l’autre coté de la Ville-Province de Kinshasa, cependant, notamment à la grande marmite omnisports dit Stade des Martyrs, des fidèles de diverses religions étaient réunis pour un culte de dédicace de la République Démocratique du Congo  organisé sur demande du Président Félix Tshisekedi.

Une forte présence des partisans CACH, au-delà des fidèles évidemment, était signalée. C’est dire que la réussite est visée pas, en termes d’exaucement des prières qui ont y été faites par Dieu mais plutôt par le nombre de personnes présentes. Ce, sur fond de la guerre de pleins faisant rage sur la toile. Alors que des partisans CACH bien connus sur le net n’ont cessé de diffuser des photos vendeuses d’un stade des Martyrs qui affiche complet, au vu des attaques surtout sur Twitter, Facebook et Whatsapp contre la dénonciation de Bazaiba, les partisans Lamuka eux aussi n’ont pas manqué de démontrer le contraire en exhibant des photos de places vides alors que l’office avait d’ores et déjà commencé.

Si l’ambiance était bon enfant dans les deux sites, il faut dire que sur la toile focus  RDC, les débats et la guerre de « pleins » sont de plus belle relancée.

Danny Ngubaa


risus et, commodo ut velit, quis, consectetur pulvinar Aliquam mattis leo