Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

Kingakati : des photos « comme à l’école » qui fâchent les internautes !

Les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook, Twitter…) sont en ébullition depuis le posting des photos dont celle en illustration, démontrant les hauts cadres du pays y compris des professeurs d’université alignés comme des élèves pour entrer dans une salle de classe ! Là, ils sont alignés plutôt pour accéder à la salle des réunions où les attendait, ce samedi 22 juin, le sénateur à vie et chef de file du Front Commun pour le Congo, Joseph Kabila.

Dans l’ensemble des réactions sur la toile, c’est la plus grande indignation. « Quand on voit les chefs s’aligner en ordre comme des collégiens à l’entrée de la classe, y compris deuxième et troisième personnalités de l’Etat, on comprend mieux où se trouve le vrai pouvoir », c’est le message beaucoup partagé dans des groupes WhatsApp mais dont l’auteur n’est pas connu.

« Comment des hommes et femmes, assumant pour les uns des fonctions publiques, et jouissant pour les autres d’un mandat électif, peuvent-il faire allégeance à ce point à un autre homme sans pouvoir effectif… sur papier! Qu’est-ce qui continue à les faire tant courir, à les faire traverser toute la ville aux routes embouteillées pour gagner, derrière les glaces fumées de leurs rutilants 4×4, sa lointaine périphérie champêtre, et faire cette procession digne de loges ? Pourquoi leur partenaire ne semble-t-il toujours pas comprendre que, dans un coin de leur tête, l’après-30 décembre 2018 est resté égal à l’avant-30 décembre 2018 ? », écrit Didier Mbuy, Chef de Travaux à l’IFASIC sur son mur de Facebook.

Pour appuyer cet enseignant de journalisme dans sa thèse de procession digne de loges, Jojo Mvuezolo le complète : « On dirait des illuminaties qui se dirigent vers leur temple ». Et à Khris Valu d’ironiser : « les élèves du Groupe scolaire Kingakati ». Très fâché, Maurice Liengo tranche : « Un peuple n’a que les dirigeants qu’il mérite, pas étonnant du tout ».

Bavick Mankinda manifeste sa perplexité : « comment les responsables des institutions peuvent faire autant des courbettes obséquieuses envers un sénateur, fut-il ancien Chef de l’Etat ? Joseph Kabila garderait les dossiers compromettants de chacun pour les faire chanter. Kalev a bien travaillé. Triste. »

Taquin pour sa part, Jean-Claude Katende de l’Asadho n’est pas resté indifférent : « les hommes et femmes d’Etat en cette attitude de soumission chez l’autorité morale. Je n’en reviens pas. Qui peut délivrer ces papas et mères de famille ».

Le militant de mouvement citoyen Lucha, Carbonne Beni de faire ce commentaire : « en regardant cette photo, on peut se rendre compte de l’influence de l’ancien président Kabila sur ces universitaires et professeurs. Ils sont hypnotisés ».

Insultes et injures que par décence Scooprdc.net ne peut pas publier, font grandement partie des réactions des internautes. Cependant, cette attitude d’agneaux est justifiée au FCC comme l’ordre et la discipline dans les rangs.

Owandi.


Aliquam at quis, pulvinar adipiscing Donec Aenean vel, libero libero.