Corruption des juges de la Cour Constitutionnelle : Hassan Abdallah de Congo Motors nie son implication

Hassan Abdallah.jpg?scale.width=1140&scale.height=815&scale - Corruption des juges de la Cour Constitutionnelle : Hassan Abdallah de Congo Motors nie son implication

Cité dans l’article de Scooprdc.net intitulé : « Scandale à la Cour Constitutionnelle : Lwamba, Kaozi et Kilombo, le trio fabricateur des députés nationaux ! », le patron de Congo Motors dont on dit être le sponsor du Rassop de Joseph Olenghankoy vient de réagir. Il nie son implication ni de près, ni de loin dans cette opération. Dans un  communiqué parvenu au média en ligne sous forme de droit de réponse, Hassan Addallah écrit : « ces propos sont attentatoires à notre réputation et réfutons fermement toutes accusations de corruption ou de prévarication. Congo Motors ne saurait être mêlée à des tels agissements et nous ne tolérons pas qu’elle le soit à nouveau ».

Pour sa part, le Rassop de Joseph Olenghankoy incriminé se défend aussi : « nous nous sommes rendus légalement devant la Cour avec des preuves pour que justice soit faite. Car nous sommes victimes d’un vaste complot. Le Rassop a été injustement le mal traité de ce processus », déclare à Scooprdc.net un haut cadre de ce regroupement.   

Sans aller par le dos de la cuillère, il accuse le président de la CENI, Corneille Nangaa d’avoir réglé les comptes à Joseph Olenghankoy en se cachant derrière le prétexte de seuil de représentativité. Le problème est plutôt ailleurs, soutient l’interlocuteur de Scooprdc.net qui évoque deux raisons ayant attiré la foudre de Nangaa sur Olenghankoy. D’abord le refus par celui-ci, en sa qualité du président du CNSA, du report des élections tel que le demandait le bureau de la CENI. Ensuite son exigence d’un audit sur la gestion financière de la centrale électorale jugée opaque et mauvaise.

« Voilà pourquoi Olengankoy  a été la bête noire de Nangaa qui l’a puni en privant à tous les élus de son regroupement Rassop leurs sièges dûment obtenus à travers les élections du 30 décembre. Mais la Cour nous rend justice, nous avons récupéré notre siège de la circonscription de Lubefu. Nous allons en récupérer d’autres comme celui de Mwenga, au Sud-Kivu où notre candidat a été parmi les mieux élus », déclare ce haut cadre du Rassop.

Ginno Lungabu.

 

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.
mo optin brand - Corruption des juges de la Cour Constitutionnelle : Hassan Abdallah de Congo Motors nie son implication

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
20°
nuageux
humidité: 88%
vent: 2m/s SO
MAX 18 • MIN 17
33°
Ven
31°
Sam
31°
Dim
33°
Lun

Les plus populaires

porta. Aenean sit quis, justo ipsum elementum