Les arrêts de la Cour Constitutionnelle: FCC, champion toutes catégories !

Johnny Mayavanga 1.jpg?scale.width=1140&scale.height=815&scale - Les arrêts de la Cour Constitutionnelle: FCC, champion toutes catégories !

Les congolais vivent depuis ce lundi 10 juin au rythme des arrêts de la Cour Constitutionnelle invalidant systématiquement les députés élus de l’opposition et validant ceux du Front Commun pour le Congo (FCC). Curieux que cela puisse paraître, des voix commencent déjà à se faire entendre dont Jean Goubald Kalala, élu de Mont Amba et la « base » de combattants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti cher à feu Étienne Tshisekedi d’heureuse mémoire qui dit que le FCC se croit champion toutes catégories.

Interrogé à ce sujet, Johnny Mayavanga combattant de l’UDPS dès son plus jeune âge s’offusque du fait que la RDC soit ainsi ridiculisée par la Cour Constitutionnelle, selon ses propos. « …Ce qui arrive à la RDC est la conséquence de placer un non juriste à la tête d’une cour comme la Cour Constitutionnelle. Selon mes informations, le président de cette Cour a fait plutôt l’école nationale d’administration ! Par carence de magistrats à l’époque, ils ont été recrutés à l’école d’administration pour être formé à l’état et c’est de là qu’est partie sa carrière de magistrat. Et puis, il était déjà en retraite lorsqu’il a été rappelé pour occuper cette fonction. Manquait-il de juges en RDC pour qu’on rappelle quelqu’un déjà parti en retraite? », s’interroge ce combattant UDPS.

Johnny Mayavanga pousse le bouchon très loin, il dit au reporter de Scooprdc.net ceci : « …nous avons commencé avec le sit in au Palais du peuple et ce n’est que le début. Nous sommes au laboratoire à la base, nous allons programmer une expédition et au Palais du peuple et à la Cour Constitutionnelle pour que le pays soit lavé de tous ces juges véreux et corrompus. D’ailleurs Laurent-Désiré Kabila en son temps l’avait fait, et Fatshi mon président doit prendre son courage à deux mains pour exorciser la magistrature ».

A en croire ce combattant, il apparaît clairement que l’UDPS bien qu’en coalition avec le FCC, n’est pas en odeur de sainteté avec sa fameuse base, surtout avec les derniers arrêts de la Cour Constitutionnelle qui ont validé exclusivement les candidats FCC. Johnny Mayavanga pense que ce que le FCC n’a pas pu obtenir de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), il obtient maintenant de la haute cour.  « …c’est vraiment triste, on dirait que c’est seul le Conseil d’Etat qui travaille pour les intérêts du pays, et tous les autres ont un prix. Si Fatshi veut réussir sa mission, il doit nous débarrasser de ses juges. Les élections ne se sont pas tenues sur la planète Mars ou Venus, mais au Congo. Nous avons tous assisté à la victoire et à l’échec des uns et des autres. Mais pourquoi la Cour dite  Constitutionnelle, doit nous traiter, nous congolais comme des idiots ? Ils seront responsables de tout ce qui pourra arriver au pays.. ».

La colère exprimée par Johnny Mayavanga dans cette interview explique le désarroi qui est perceptible dans les couches les plus vulnérables de la population qui attendaient le véritable changement. « …Il est connu de tous que le FCC a été sévèrement sanctionné lors des élections du 30 décembre de l’année passée, mais voir comment la Cour Constitutionnelle place sournoisement les pions FCC à l’Assemblée Nationale, nous sommes prêt à en découdre avec cette cour et même avec Joseph Kabila, parce que c’est lui qui se cache derrière ce cirque.. », menace ce combattant UDPS.

Nzakomba

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.
mo optin brand - Les arrêts de la Cour Constitutionnelle: FCC, champion toutes catégories !

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
19°
couvert
humidité: 88%
vent: 2m/s SO
MAX 20 • MIN 18
33°
Ven
31°
Sam
31°
Dim
35°
Lun

Les plus populaires

venenatis, Nullam at Praesent vel, venenatis ut diam