Invalidation du député national Raphael Kibuka : le juge Ubulu pointé du doigt !

raphael kibuka.jpg?scale.width=1140&scale.height=815&scale - Invalidation du député national Raphael Kibuka : le juge Ubulu pointé du doigt !

Scandale ! C’est le mot qui vaut mieux pour qualifier l’arrêt de la Cour constitutionnelle intervenu tard dans la nuit de lundi 10 à ce mardi 11 juin. Alors qu’il était le meilleur élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC) sur toute l’étendue du pays, et quatrième meilleur élu de la circonscription du Mont Amba sur les 55 députés nationaux de la ville de Kinshasa avec 26.802 voix obtenues, Raphael Kibuka kia Kiese s’est vu invalidé par la magie de la haute cour au profit de Sylvie Ingele ayant obtenu que 469 voix.  Ni plus ni moins,  ça sent le marchandage et le clientélisme. Et l’auteur de ces antivaleurs, confie-t-on à Scooprdc.net, serait le juge Ubulu dont la fille est amie intime à la privilégiée. Ce n’est pas tout, ce juge est aussi ami personnel de l’honorable Ingele Ifoto. C’est tout comprendre !

Mais l’Etat de droit prôné par le président Félix TShisekedi doit-il fonctionner de cette façon ?, s’interrogent plusieurs observateurs au regard du caractère visiblement injuste et puant la corruption qui entoure les arrêts rendus par la Cour constitutionnelle : 23 parlementaires de l’opposition invalidés dont 21 députés nationaux (8 du MLC dont Raphael Kibuka qui vient de recevoir un coup de massue, 7 du MCR, 4 de AMK et 2 de Dynamique) et 2 sénateurs d’Ensemble pour le Changement. A ce jour, Lamuka voit 33 de ses députés débarqués du Palais du peuple

L’invalidation de ce leader matetois hors normes qui avait battu sa campagne à l’américaine avec des panneaux géants, des affiches et autres supports dignes d’un grand monsieur, réagit un notable de Matete,  est une insulte de ce juge corrompu à la population kinoise de Mont Amba qui avait massivement voté pour Raphaël Kibuka grâce à ses actions sur terrain. « Que ceux qui pensent le décourager par cette forfaiture, sachent qu’ils le rendent fort. Si les ennemis du peuple pensent l’avoir mis par terre, mais il en sort véritablement héros. Il est victime d’une injustice judiciaire sans pareil », déclare ce notable de Matete.

Ces invalidations de la Cour Constitutionnelle ont fait même réagir certains cadres du Front Commun pour le Congo (FCC) qui voient les opposants balayés à l’Assemblée nationale et le tapis rouge déroulé aux fugitifs de leur regroupement. « Le FCC veut-il être seul à l’Assemble nationale sans l’opposition ! », s’est exclamé un haut cadre du FCC sous anonymat. Mais un autre, Constant Mutamba, président de NOGEC, a lui réagit à découvert sur son compte twitter : « pourquoi seuls les riches sont validés en remplacement des démunis ? Pour être élu, faut-il désormais disposer d’argent pour la campagne, la CENI et la Cour ? ».

Avec ce qui se passe à la Cour constitutionnelle, les ONG de droits de l’homme notamment ACAJ de Me Georges Kampiamba appellent au déboulonnage promis par le président Félix Tshisekedi mais qui tarde à venir. La magistrature nécessite, non seulement un véritable coup de balai, mais également le formatage des magistrats et juges de toutes les juridictions. Sinon, Fatshi aura constamment des sérieux problèmes avec cette justice inféodée.

Agnelo Agnade.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.
mo optin brand - Invalidation du député national Raphael Kibuka : le juge Ubulu pointé du doigt !

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
19°
couvert
humidité: 88%
vent: 2m/s SO
MAX 20 • MIN 18
33°
Ven
31°
Sam
31°
Dim
35°
Lun

Les plus populaires

sem, ut libero ipsum Nullam id venenatis,