Tapez pour rechercher

Actualité

Inventaire des biens meubles et immeubles de la province du Kasaï central : Kambayi demande à la Commission de remonter jusqu’au déluge !

Mardi 04 juin dernier, l’ancien gouverneur du Kasaï central, Denis Kambayi, a déclaré à Scooprdc.net qu’il n’était pas concerné par l’audition auprès de la Commission chargée d’inventorier les biens meubles et immeubles qui l’a cité dans son rapport parmi les autorités ayant détourné au moins 23 véhicules de la province. « Sauf mauvaise foi, je ne suis ni de près ni de loin concerné. Car je ne jamais signé un quelconque document pour ça. Aussi une commission de ce genre n’a aucune compétence pour auditionner un sénateur », a-t-il déclaré au média en ligne.

Interrogé ce jeudi s’il n’avait pas peur de la menace de l’organe délibérant de le traduire en justice, celui qui est devenu sénateur répond sans chercher des mots : « devant la justice on ne dépose pas une plainte avec sa bonne ou mauvaise foi, mais il faut des documents des preuves du genre arrêté ou lettre d’autorisation de déclassement avec un soubassement du rapport technique de la division des ITPR. Agir autrement c’est l’arbitraire qui risque de retourner contre les auteurs du complot en action reconventionnelle pour diffamation et dénonciation calomnieuse ».

Kambayi dit ne pas avoir peur d’affronter la justice estimant qu’il ne cache aucun cadavre dans le placard. Mais seulement, il souhaite que la logique soit correcte et juste. « L’audit doit se faire aussi sur la vente des maisons de l’Etat sur l’ensemble du territoire du Kasaï occidental démembré, mais aussi sur les tracteurs et les créances bancaires pour ENERKAC, FORECOK et TRANSKOC. Il ne faut pas jouer aux pyromanes. Quand on allume le feu, il faut savoir comment l’éteindre », déclare imperturbablement le prédécesseur de Martin kabuya.

Les pyromanes, il ne les cite pas. Mais lorsqu’il énumère tous les domaines dont l’audit doit s’en occuper, tout ancien ouest-kasaïen comprendra qu’il dénonce ses prédécesseurs (Cluadel Lubaya, mais surtout Alex Kande) qui se recruteraient parmi ses détracteurs qui, selon Denis Kambayi, chercherait à l’opposer à l’actuel gouverneur Martin Kabuya, son frère de Dibaya, qu’il vante comme descendant de « bana  bâ Mutombo Wa nkole, qu’ils veulent voir échouer.  « Mba bitshikile tuboye (NDLR :  ce sont les fauteurs de troubles). Comme j’ai compris le jeu, je leur donnerai plus du temps. Dans la vie spirituelle, on ne combat pas un juste ».

Georges Ilunga.


ut ut adipiscing non Sed commodo consectetur consequat.