Tapez pour rechercher

Société

Espace Grand Kasaï : Kambayi crée Grand Kasaï Holding

« Propriétaire de la maison que je suis, mais les locataires m’ont délogé. A départ j’étais fâché et déterminé de porter l’affaire devant la justice. Mais finalement en tant que fils d’un pasteur, je me suis inspiré de la sagesse de l’une de deux femmes qui se disputaient l’enfant devant le roi Salomon. J’ai laissé Grand Kasaï Fondation aux usurpateurs bien que j’en sois le président fondateur et j’ai fondé Grand Kasaï Holding. Et les vrais fondateurs de GKF sont avec moi », propos de Denis Kambayi, ce dimanche 02 juin, pour couper court et mettre fin à la querelle sur Grand Kasaï Fondation. C’était au Village Grand Kasaï situé au quartier Beau Vent, commune de Lingwala, où il dit pleurer Etienne Tshisekedi.

« J’ai donc tourné le dos à Grand Kasaï Fondation et j’ai créé Grand Kasaï Holding pour pérenniser la vision que j’ai reçue des autorités traditionnelles du Kasaï (Kalamba muana Ngala, Matadi wa babindi, Kumupero, Kamangu Mulonzo, Mutombo Katshi 5 et les autres) qui m’ont donné le pouvoir dans la résidence de Kalamba muana Ngala à Macampagne au travers des cérémonies traditionnelles. Ceux qui se battent maintenant, vont-ils réveiller ces chefs coutumiers morts ! Ce n’est pas facile d’être président du Grand Kasaï », déclare Denis Kambayi qui dénonce l’opportunisme ayant caractérisé ceux qui l’ont détrôné dans Grand Kasaï Fondation. « Les gens ont pensé que ce que je suis, c’est grâce au Grand Kasaï. Ils pensent qu’avec l’avènement de Félix Tshisekedi, ils peuvent, en écartant Kambayi, être bien casés quelque part. Mais ils se trompent fondamentalement ».

D’après Denis Kambayi, Grand Kasaï Holding qui se veut une société, va faire la différence avec Grand Kasaï Fondation qui vivait presque dans la mendicité, en posant des actions concrètes pour le développement de l’Espace Grand Kasaï, notamment par la construction des Guest-Houses, des supermarchés et des alimentations.

Compassion pour le Sankuru

« Quand j’apprends ce qui se passe à Lusambo, les gens pensent que c’est une affaire du Sankuru. Non, c’est une affaire du Grand Kasaï parce que le cœur du Grand Kasaï c’est à Lusambo qui fut le tout premier chef-lieu du Grand Kasaï. Nous ne pouvons pas être contents d’avoir 4 gouverneurs dans un espace qui en veut 5. Ce n’est malheureusement pas l’œuvre des extra-terrestres mais  plutôt des fils du Sankuru qui s’entrent dedans », déplore le président du Grand Kasaï Holding avant de lancer un message d’unité et d’amour : « aimons-nous vivants, aimons le Kasaï pour que nous puissions construire notre espace ensemble et profitons de la présence du président de la république, digne fils descendant de cet espace, pour qu’ensemble nous puissions construire en même temps l’espace Grand Kasaï et le Grand Congo ».

Georges Ilunga.


libero commodo adipiscing id, ut ut Phasellus elit.