Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Actualité

Accusé de détournement des véhicules de la province par l’Assemblée provinciale du Kasaï central, Denis Kambayi réagit : « c’est un rapport qui fait rire les oiseaux »

L’ancien gouverneur du Kasaï central, actuellement sénateur, est cité dans un rapport d’une commission de l’Assemblée provinciale chargée d’inventorier les biens meubles et immeubles de la province comme détourneur des véhicules. D’autres personnes citées dans ce détournement sont entre autres Augustin Kamuitu, ancien président de l’Assemblée provinciale, Matthieu Ntolo, actuel vice-président de l’Assemblée provinciale et Muamba Kantu ka Njila, maire de Kananga. La plénière de l’organe délibérant qui a statué sur ce rapport, vendredi 31 mai dernier, a décidé de les déférer devant la justice.

Interrogé ce dimanche 02 juin par Scooprdc.net, l’ancien gouverneur Denis Kambayi estime que c’est un mauvais vent créé à dessein pour salir son nom. « Tout exercice sérieux a normes. Ça fait trois mois que nous ne sommes plus en fonction. J’ai laissé la direction de la province à mon vice. Et je n’ai jamais signé une quelconque lettre ni un arrêté pour désaffecter des véhicules qui n’existaient d’ailleurs pas », se défend-il avant de révéler que tout gouverneur de province qu’il était, il roulait dans un vieux véhicule. « Le gouverneur n’avait qu’un seul véhicule, mon vice louait des véhicules et mes ministres travaillaient dans des conditions difficiles. D’où seraient venus plus de vingt véhicules que disposerait la province ? Et c’est dommage que cette fameuse commission n’ait pas cherché à m’auditionner », déplore Denis Kambayi.

Lire aussi :
Vente-spoliation du terrain de l’Assemblée provinciale de Lubumbashi : Pande Kapopo accusé, les siens incriminent Kazembe

Pour l’ancien gouverneur, il y a des personnes animées de mauvaise foi qui se recrutent parmi les politiciens de la province et qui sont en mal de positionnement. Sans citer leurs noms, il les dénombre à cinq. Mais d’après Actualité.cd qui a pénétré les pensées de Kambayi, il s’agit de Sessanga père et fils, de Lubaya, de Ntumba John et de Alex Kande. Bien que niant n’avoir pas cité ces noms au journaliste d’Actualité.cd, Denis Kambayi accuse les cinq personnes de vouloir prendre l’actuel gouverneur Martin Kabuya en otage.

« Je ne suis pas allé au Kasaï pour me faire de l’argent mais plutôt pour essuyer le sang de mes frères que ceux qui semblent  s’ériger aujourd’hui en donneurs de leçon, ont fait couler. Je n’ai pas peur de l’audit. Mais je sais que mes détracteurs qui ont aussi géré cette province et qui s’érigent en donneurs des leçons, traînent des casseroles », déclare à Scooprdc.net celui qui siège désormais au Sénat.

Lire aussi :
RDC : malgré la démission de Michel Nsomue,  la Primature restera toujours un pandémonium

Georges Ilunga


id nunc ut dictum tristique mattis justo felis nec