Tapez pour rechercher

Société

Décès de la journaliste Nadine Laing : Constant Mutamba et la NOGEC recommandent que ses obsèques soient prises en charge par le Gouvernement congolais

Consterné par le décès survenu dimanche 19 mai de la journaliste présentatrice phare de Télé 7, Nadine Laing, Me Constant Mutamba a, dans un communiqué rendu public ce lundi 20 mai, sollicité auprès du gouvernement congolais et de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) qu’une prise en charge officielle soit organisée à l’instar des obsèques de musiciens.

« NOGEC invite le gouvernement congolais, ainsi que l’UNPC de réserver à l’illustre disparue, à l’instar des musiciens décédés, des obsèques dignes du travail patriotique accompli par elle. Le Palais du peuple peut bien servir du lieu d’exposition de la dépouille », plaide le président de NOGEC qui, en projetant l’avenir, pense à haute voix que le gouvernement de la république devrait désormais, comme partout dans le monde selon ses propres termes et à l’instar des musiciens décédés, honorer la mémoire des journalistes Congolais qui quittent la terre des hommes ce, en signe de reconnaissance aux loyaux services par eux rendus à la Nation.

Le plaidoyer de celui que l’on appelle « crocodile » est salué par plus d’un observateur qui voie dans le travail des journalistes un sacrifice, non seulement pour la consolidation de la démocratie, mais aussi de la bonne gouvernance. Scooprdc.net se joint à d’autres médias pour appuyer cette démarche de Me Constant Mutamba, qui ne cesse de démontrer son rapprochement de la presse congolaise, quatrième pouvoir qu’il considère comme le gendarme de la démocratie.

Ben Lévi.


leo. mi, sed elit. dolor. mattis ipsum