PolitiqueRéception des gouverneurs FCC à Kingakati par Joseph Kabila : rien de ridicule pour Fatshi ! 

1 mai 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/05/IMG-20190501-WA0391.jpg

Les gouverneurs FCC nouvellement élus et ceux sortants ont été reçus, ce mercredi 1er mai à Kingakati, par le président honoraire Joseph Kabila, en sa qualité d’autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC). Mais déjà, des mauvaises langues sur la toile ont mal commenté cette rencontre, estimant même que cette rencontre se passe sous la barbe de Félix Tshisekedi, président de la République. Qu’y a-t-il de mal lorsqu’une autorité morale d’un regroupement politique reçoit les siens politiquement regroupés au sein du FCC.

« C’est dans sa peau d’autorité morale du Front Commun pour le Congo que le sénateur à vie et chef de l’Etat honoraire Joseph Kabila a reçu dans sa ferme de Kingakati, tous les élus gouverneurs de notre plateforme politique pour les instruire sur ce qui doit être fait pour la sauvegarde et le renforcement de notre coalition avec Cap pour le Changement (CACH) de Fatshi », confie à Scooprdc.net un proche collaborateur de Néhémie Mwilanya, coordonateur du FCC.

Lire également :   RDC-Elections : la NOGEC en atelier de capacitation de ses candidats aux législatives prochaines

Cette mise au point, les diseurs de bonne aventure qui colportaient déjà comme dans leurs habitudes de sournoiseries, accusant l’ancien chef de l’Etat de tous les noms d’oiseaux pour avoir réuni les membres de sa plateforme politique, qui plus est, un jour férié, n’ont qu’à rentrer dans leurs cages queue entre les pattes. Pour leur information,  Joseph Kabila  a reçu, non seulement les nouveaux gouverneurs, mais également les anciens gouverneurs, membres de sa plateforme FCC.

Aux sortants, il a adressé ses remerciements pour le travail accompli pour la nation, sous les couleurs de la famille politique, souvent dans des conditions très difficiles. Aux nouveaux, il a adressé ses félicitations, avant de leur prodiguer quelques conseils, dont celui de prendre en compte l’esprit de la coalition constituée avec le CACH et de travailler, en conséquence, en parfaite collaboration avec les institutions nationales, en premier lieu le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, dont ils seront les représentants dans leurs provinces. Il a terminé son propos en insistant sur la nécessité pour tous ces dignes représentants du FCC de rester proches de la population et d’œuvrer à la résolution des problèmes quotidiens de celle-ci.

Lire également :   Présidence du Bureau de l’Assemblée provinciale du Lualaba : Kakwata, candidat !

En tant que autorité morale, la loi n’interdit pas à un chef de parti, ou de regroupement politique de réunir ses membres, Joseph Kabila soit-il. « L’ancien chef de l’Etat ne s’est jamais retiré de la politique, quoi de plus normal qu’il rencontre de temps en temps les membres de sa plateforme », tranche le proche de Néhémie Mwilanya qui invite les détracteurs de tous bords de Fatshi d’arrêter de chercher les poux sur la tête d’un chauve.

Nzakomba.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Inscrivez-vous à la Newsletter

ipsum Aliquam luctus libero lectus eleifend Praesent ultricies Donec Phasellus ipsum diam