PolitiqueMeeting de vérité : Felix Tshisekedi est le président réellement élu, tranche la NOGEC  !

28 avril 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2018/10/nogec-ymca-2.jpg

Dix minutes ont suffi pour que le président de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) déballe son colis de vérité des urnes. «Président actuellement élu est sociologiquement plus populaire. De ce point de vue, il a effectivement gagné son élection, à la majorité écrasante », a dit Constant Mutamba à la 5ème minute de son adresse aux jeunes venus pour l’entendre.

Poursuivant, ‘‘le Crocodile’’ a invité son assistance au soutien du chef de l’Etat Congolais : « Nous le savons tous, le pouvoir vient de Dieu. Felix a gagné l’élection, aidons-le, et soutenons-le », avant de l’inviter à renouveler la classe politique, afin qu’il réussisse son mandat d’après lui, car il est inconcevable de vouloir réussir avec ‘‘ceux qui ont volé’’.

Concernant son regroupement politique, NOGE et alliés, qui a mordu la poussière aux échéances électorales de décembre 2018,  le jeune avocat a dénoncé ce qu’il a qualifié de complot électoral : ‘‘ réellement, Nogec avait eu les députés provinciaux et nationaux. Notre lutte gêne parce que nous avions dit que si nous avons le pouvoir, nous commencerons par faire arrêter tous ceux qui ont volé l’argent du pays’’.

Se montrant trop rassurant de la lutte qu’il mène, Constant Mutamba a émis le vœu d’occuper un ministère dans le prochain gouvernement de la République. Il promet de mettre tout en œuvre si cela sera possible pour aider le président de la République à arrêter ‘‘Les voleurs’’. ‘‘Nous refusons que les même visages qui ont travaillé avec le Président Mobutu, Kasavubu et M’zee, (ndlr : pourquoi pas aussi Joseph Kabila) viennent encore travailler avec Le président Felix. Car ils continueront à voler’’ a-t-il martelé.

Lire également :   Elections : She Okitundu favori à Katako Kombe et à Lusambo-ville

L’autre vérité de Mutamba à sa base, est la gestion de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), qui selon lui, était calamiteuse. « Nous rappelons que les dirigeants de la CENI doivent rendre compte de leur gestion avant que leur mandat n’expire au mois de juin. Si cela n’est pas le cas, nous continuerons de les poursuivre en justice, jusqu’à ce que la justice parviendra à donner de la lumière sur leur gestion », a-t-il promis. Avant de projeter un autre meeting de vérité dans la commune de Bandalungwa, le samedi de la semaine prochaine, et de poursuivre dans toutes les communes de la capitale Congolaise.

Bien que la jeunesse de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ne soit pas représentée à ce meeting dit de vérité, Constant Mutamba est resté serein et logique dans sa démarche. Fatshi président élu, ne devra pas travailler avec ceux qu’il qualifie des « voleurs » de la république et ce n’est pas Jean Marc Kabund qui le contredira.

Lire également :   Lisala : Accueil triomphal pour Michael Sakombi en service après-vente du FCC

Daniel-Curie Mamba

Inscrivez-vous à la Newsletter

libero venenatis, diam commodo risus Phasellus