Election du Gouverneur : la Mongala a craché sur l’argent du PPRD

Crispin Ngbundu - Election du Gouverneur : la Mongala a craché sur l'argent du PPRD

La RDC a vibré, mercredi 10 avril, au rythme des élections indirectes des gouverneurs. L’ancienne majorité présidentielle devenue FCC a raflé 17 des 22 provinces déjà proclamées. Toutefois, la Mongala a échappé au contrôle de la famille politique de Joseph Kabila. Le comportement des élus provinciaux a surpris Jean-Pierre Lihau, envoyé du FCC à Lisala, chef-lieu de cette province, pour les conditionner avec les billets verts en vue d’élire le professeur Mokoa (PPRD). Mais l’opération a tournée au vinaigre pour l’ancien directeur de cabinet d’Aubin Minaku malgré le porte-monnaie mis à sa disposition comme d’habitude par le FCC : les députés provinciaux ont élu Crispin Ngbundu Malengo de l’Alternance pour la République (AR), sous une pluie battante confondant ainsi le fils du très valeureux professeur Lihau Ebua.

Ce choix de Ngbundu n’est pas anodin, car déjà porté par les populations de deux sur trois territoires composant cette province, en l’occurrence Lisala et Bumba à la députation nationale et provinciale, ces dernières ne juraient que par son nom pour succéder à Louis Mbonga de l’AFDC. Et d’après les informations parvenues à scooprdc.net, il se trouve que la population de la Mongala soit le grand artisan de cette victoire écrasante de Crispin Ngbundu, qui n’a laissé que 4 petites voix au FCC sur les 21 votants, soit 17 voix pour Crispin Ngbundu. Cette défaite du prof Mokoa ne pourra le faire rougir outre mesure, car ce dernier selon les indiscrétions de son parti le PPRD, n’était pas chaud d’affronter le colosse Ngbundu. « …me laisser affronter ce gars, c’est m’exposer au ridicule. Ce garçon est très fort, non pas financièrement, mais ces réalisations parlent en sa faveur… », disait-il à certains de ses interlocuteurs avant même le dépôt des candidatures.

A 46 ans, Crispin Ngbundu Malengo devient le troisième gouverneur élu de la province de la Mongala. Ancien petit séminariste de Bolongo à Lisala, ce ressortissant de Boli dans le secteur de Banda-Yowa en territoire de Bumba, a maintenant la charge de la province qui l’a vu naître. Et comme il l’avait annoncé avant le dépôt de sa candidature qu’il est prêt à travailler avec tout le monde, car disait-il, la province ne peut pas être l’objet de guéguerre politique au détriment des âmes qui y vivent.

Nzakomba

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
28°
brume
humidité: 69%
vent: 2m/s SO
MAX 25 • MIN 23
35°
Mer
34°
Jeu
33°
Ven
30°
Sam

Les plus populaires

dolor nec sem, dapibus elementum sit suscipit