Tapez pour rechercher

previous arrow
next arrow
Slider
Politique

RDC : les propos de Fatshi aux USA  fâchent le FCC !

Si la famille politique du président de la république honoraire, Joseph Kabila, salue la visite effectuée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi aux Etats-Unis, elle condamne cependant fermement ses propos selon lesquels il va déboulonner le système dictatorial  en RDC, en sollicitant l’appui d’une puissance étrangère.  Dans un communiqué publié ce lundi 08 avril dans la soirée et signé par les représentants de 18 regroupements du Front Commun pour le Congo (FCC) ayant des élus à l’Assemblée nationale, ces derniers fustigent ce comportement de Fatshi qui met gravement en cause, selon eux, l’héritage démocratique ancré dans le pays.

Rappelant plusieurs réalisations et acquis du président honoraire Kabila, notamment la passation civilisée et pacifique du pouvoir, le FCC regrette l’approche tendancieuse visant à instrumentaliser les valeurs républicaines telles la lutte contre la corruption et autres antivaleurs, en tentant de s’approprier le monopole de leur promotion et de leur préservation alors qu’elles sont partagées par le FCC.

Dans une sagesse politique, la famille politique de Joseph Kabila en appelle solennellement et publiquement à une attitude constructive et non conflictogène  de tous pour hisser le pays ensemble aux attentes réelles du peuple. En outre, elle demande à Fatshi de tout mettre en œuvre, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions, pour que toutes les institutions constitutionnelles nationales et provinciales soient installées et qu’elles deviennent opérationnelles dans l’harmonie. Et dans toute modestie, les 18 regroupements signataires du communiqué du FCC réitèrent leur engagement à contribuer à la bonne marche de la coalition FCC-CACH, gage, disent-ils, de la stabilité et du développement du pays.

Mais avec les échauffourées intervenues ce lundi à l’Assemblée provinciale de Lubumbashi et celle de Kinshasa entre les militants identifiés comme ceux des candidats gouverneurs de l’UDPS et ceux d’autres des candidats du FCC et indépendants, les observateurs voient dans le deal FCC-CASH, un mariage à la kinoise : « libala ya bitumba », un mariage conflictuel que d’aucuns qualifient d’incestueux.

Innocent Olenga.

  • 633
    Partages

ut tempus venenatis id, quis Sed pulvinar sit