Tapez pour rechercher

Slider
Scoop

Tsunami à l’Assemblée nationale : 80 députés nationaux risqueraient l’invalidation !

Des couloirs de la Cour constitutionnelle où se traitaient tous les contentieux électoraux liés aux législatives nationales, Scooprdc.net apprend qu’au moins 80 députés nationaux pourraient être invalidés. La haute Cour qui devait en principe clôturer le traitement des contentieux électoraux le 20 mars dernier a dû prolonger l’échéance suite au volume important des requêtes en contestation lui adressées : plus de 1000.

A en croire les révélations du greffe de la Cour constitutionnelle, c’est 80% des députés qui siègent actuellement au Palais du peuple qui sont attaqués en justice. Il y en a qui ont sur le dos 10, 15, 20 voire 30 requêtes de contestation de leur élection. Aucun camp n’est épargné : FCC, CASH et LAMUKA. Même si au FCC l’autorité morale a interdit que les différents regroupements constituant cette plateforme ne s’attaquent en justice, son mot d’ordre n’a pas été véritablement suivi. Selon les sources de Scooprdc.net à la Cour constitutionnelle, la majorité des requêtes en contestations émanent des regroupements du FCC.

La liste des invalidés doit être communiqué dans la semaine au Bureau provisoire de l’Assemblée nationale dont la seule mission constitutionnelle reste l’organisation des élections du bureau définitif. Ce nombre d’invalidés constituerait 16% des élus. Si cette information se confirmait, il y aura des pleurs et des grincements des dents chez les 80 débarqués et la joie chez les réhabilités à l’hémicycle du Palais du peuple. Véritable tsunami !

Ginno Lungabu.

commodo Praesent felis et, neque. mi, Nullam dolor