Au Conseil d’Etat : Denis Kambayi tombe, Alex Kande récupère son siège à l’Asspro du Kasaï central !

alex kande et denis kambayi - Au Conseil d'Etat : Denis Kambayi tombe, Alex Kande récupère son siège à l'Asspro du Kasaï central !

Le verdict dans l’affaire en appel, opposant le gouverneur sortant du Kasaï central, Denis Kambayi, à son prédécesseur Alex Kande Mupompa devant le Cour d’Etat,  vient de tomber cet avant-midi de mercredi 27 mars, en faveur d’Alex Kande Mupompa qui récupère son siège de député provincial à l’Assemblée provinciale du Kasaï central.

L’audience de cette affaire avait eu lieu le 13 mars dernier, où les avocats de deux parties avaient démontré leurs biceps juridiques. Ceux de Kande Mupompa sollicitaient du Conseil d’Etat l’annulation de l’arrêt de la Cour d’appel de Kananga pour « mal jugé ». En effet, celle-ci avait invalidé Alex Kande sur plainte du PPRD Kambayi pour le fait que sur la liste de l’AFDC-A qui alignait Kande, il y avait les noms de deux fonctionnaires de l’Etat. Raison jugée valable par la Cour d’appel pour invalider celui que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) avait valablement proclamé.

En saisissant le Conseil d’Etat, les avocats du recalé ont démontré aux juges de cette juridiction que l’étape de contestation des candidatures était dépassée étant donné que les listes provisoires publiées par la CENI, avaient été rendues définitives par la même Cour d’appel de Kananga et que la Cour ne pouvait pas, en décidant dans le contentieux des résultats, se référer à l’une de trois requêtes de Kambayi rejetée par elle, pour fonder son arrêt.

Lire aussi :   Contrats miniers flous : le député Albert-Fabrice Puela adresse une question orale avec débat au ministre Martin Kabwelulu

Voilà, 13 jours après, le Conseil d’Etat a rendu sur le banc son verdict pour restituer au vrai gagnant son siège étant donné qu’il ne s’agissait pas d’un contentieux des résultats. Mais ce qu’il faut signaler et que Denis Kambayi qui a déjà rendu le tablier du gouverneur, ne va pas au chômage. Il a été élu sénateur. A moins que quelqu’un d’autres lui arrache ce siège à la Cour constitutionnelle où sont traités actuellement les contentieux des sénatoriales et des législatives nationales.

Georges Ilunga.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Adresse e-mail non valide
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
25°
nuageux
humidité: 69%
vent: 5m/s SO
MAX 36 • MIN 32
34°
Sam
34°
Dim
33°
Lun
34°
Mar

Les plus populaires

Donec fringilla elit. ante. eget Nullam id vel,