PolitiqueUDPS sans sénateur à Kinshasa : “tirez vous-même la conclusion”, répond Augustin Kabuya à Scooprdc.net

15 mars 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/fatshi-2.jpg

Le parti présidentiel n’a eu aucun siège sur les 8 de la ville de Kinshasa, et ce malgré ses 12 députés à l’Assemblée provinciale. L’UDPS avait aligné dans la course 4 candidats, mais l’un d’eux, Jacquemain Shabani, avait désisté pour permettre aux trois restants d’obtenir chacun quatre voix et gagner ainsi trois sièges. Mais hélas, la déception a été totale pour les observateurs de constater qu’après le scrutin, le parti de Félix Tshisekedi n’a eu aucun sénateur. De quoi retourner Étienne Tshisekedi dans son cercueil !

La question posée par Scooprdc.net à Augustin Kabuya, Secrétaire général adjoint de l’UDPS en charge de la communication et mobilisation, celui-ci n’a eu comme réponse que : « je ne suis pas à l’Assemblée provinciale et ne sais pas ce qui s’est passé ». A la relance de Scooprdc.net de savoir s’il n’y a pas de discipline au parti et un mot d’ordre donné aux députés, visiblement gêné, Augustin Kabuya répond : « je vous ai dit que je ne suis pas à l’Assemblée provinciale. Tirez vous-même la conclusion de cet acte ».

Par aillieurs, d’après les informations en provenance du Kasaï central, les députés UDPS, au nombre de 7 sur 33 que compte l’Assemblée provinciale, se sont aussi comportés de la même façon. Aucun sénateur UDPS au Kasaï central ! Ce qui fait valoir la thèse de corruption. Ces députés provinciaux ont voté pour l’argent que pour l’idéologie. Ils ont privilégié leurs propres intérêts que ceux du parti et de leurs bases. Acte jugé de trahison qui a aussitôt révolté les militants de l’UDPS à la 10ième Rue Limete qui ont manifesté et menacé d’en découdre avec les corrompus députés provinciaux.

Lire également :   FCC-Kasaï Central : Kambayi se proclame le seul roitelet !

Aux observateurs de conclure qu’il y a un sérieux problème chez les disciples d’Etienne Tshisekedi. Il leur était facile de critiquer. Mais mis à l’œuvre depuis Samy Badibanga, en passant par Bruno Tshibala, les UDPSiens ne font que démontrer leurs faiblesses. Ici, ses députés provinciaux se sont montrés « ventriotes » qu’idéologistes. Quand la pauvreté nous tient !

Coup de chapeau aux députés provinciaux du MLC qui ont voté à l’unanimité leur unique candidat sénateur, Valentin Gerengbo, dans la ville de Kinshasa.

Agnelo Agnade

Inscrivez-vous à la Newsletter

lectus venenatis, vel, justo Curabitur ut