Victoire écrasante du FCC à la tête des Asspro : Néhemie Mwilanya appelle les députés provinciaux à la même discipline lors des élections des gouverneurs

mwilanya 1 - Victoire écrasante du FCC à la tête des Asspro : Néhemie Mwilanya appelle les députés provinciaux à la même discipline lors des élections des gouverneurs


Dans un communiqué publié ce lundi 11 mars tard dans la nuit ce, après le vote dans plusieurs provinces des membres des bureaux définitifs des Assemblées provinciales, le coordonateur du Front Commun pour le Congo (FCC), dit se réjouir des résultats obtenus par son regroupement. Sur 24 provinces, renseigne Néhémie Mwilanya, 20 ont été raflées. Tout en félicitant les députés provinciaux qui, dit-il, ont montré leur discipline et loyauté aux idéaux prônés par Joseph Kabila, leur autorité morale, Néhémie Mwilanya les appelle à la même discipline lors des élections de gouverneurs de provinces à la fin de mois de mars.

Il y a lieu de retenir que la plateforme politique de Joseph Kabila se frotte bien les mains avec cette victoire écrasante. Dans les provinces où le candidat du FCC a été mis en ballottage défavorable, c’est un candidat de l’opposition, dite modérée, qui a été plébiscité. A Kinshasa, c’est le député FCC, Godé Mpoy, pasteur de son état, qui a été élu président de l’Assemblée provinciale. Le bureau définitif de l’assemblée provinciale du Lualaba sera présidé par le FCC Louis Kamwenyi Tumbu.

Dans le Maniema, Gertrude Kitembo, ancienne dame de fer du RDC-Goma présentée sur le ticket FCC, qui va se revoir sur le perchoir. Dans le Tanganyika, le FCC a réussi à imposer sa loi en faisant élire son candidat, Lulu Kitenge, à la présidence de l’assemblée provinciale. Dans le Haut-Uélé, le FCC Afaounde Sumbu prend les commandes de l’Assemblée provinciale.

Lire aussi :   RDC-Politique : mise en garde d’Ensemble pour le Changement contre les détracteurs de Moise Katumbi

Même scenario dans le Haut-Lomami où le FCC Héritier Katandula a pris le devant sur ses concurrents. L’Equateur n’a pas échappé à la règle en plaçant à la tête de l’organe délibérant de la province le FCC Claude Buka. Dans le Bas-Uélé, le FCC a conformé sa toute puissance en faisant élire au perchoir Augustine Dako. A la Tshopo, le FCC Gilbert Bokungu hérite de la présidence de l’Assemblée provinciale. Dans le Haut-Katanga c’est le FCC Freddy Kashoba qui a remporté la bataille face au vétéran Gabriel Kyungu wa Kumwanza. Au Sankuru, l’élu de Katakombe, Bénoît Olemba patronne à Lusambo-ville à la tête de l’Asspro.

Dans les provinces où le FCC n’a pas réussi à s’imposer, c’est un candidat de l’opposition, dite modérée, qui a eu les faveurs des députés provinciaux. C’est le cas du Kongo Central où Anatole Matusila, présenté sur la liste de l’Abako, a été élu président de l’assemblée provinciale. Patrice-Aimé Sessanga de l’Alternance pour la République (AR), père de Delly Sessanga, a été élu président de l’Assemblée provinciale du Kasaï central. Yves Muamba Kadima de l’UDPS /Tshisekedi a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Kasaï Oriental. Dans le Kasaï, le FCC est parvenu à faire élire à la présidence son candidat Aloïs Mushitu Ngenge. Plus grave, dans cette province du Kasaï, le PPRD occupe tous les cinq postes de l’Asspro.

Lire aussi :   Après son succès au Stade Tata Raphael : le FCC rejette toutes les accusations de conditionnement financier des militants et l’utilisation de l’argent du Trésor public

Ginno Lungabu.

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
23°
brume
humidité: 83%
vent: 2m/s O
MAX 23 • MIN 21
32°
Ven
32°
Sam
30°
Dim
29°
Lun

Les plus populaires

elit. amet, vulputate, ut justo eleifend mi, consequat. porta. leo Praesent dolor