ActualitéProcès Mende – Mukumadi devant le Conseil d’Etat : audience ce mercredi 13 mars !

11 mars 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/mende-et-mukumadi.jpg

Le départage tant attendu par la justice des deux candidats gouverneur au Sankuru, Lambert Mende Omalanga et Joseph Stéphane Mukumadi, commence dès ce mercredi 13 mars. Le greffe du Conseil d’Etat a signifié les deux parties en conflit mais aussi la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de l’audience programmée à 9h30. En effet, le candidat Mukumadi avait saisi cette haute cour pour solliciter d’elle l’annulation de l’arrêt de la Cour d’appel du Sankuru l’ayant débarqué de la course au Gouvernorat de cette province pour prétendue détention de la nationalité française.

Mais le flou dans cette affaire ce que, au lieu d’invalider Mukumadi comme sollicité par le regroupement CCU et alliés de Lambert Mende qui l’accuse de double nationalité, la Cour d’appel du Sankuru n’a fait nullement allusion à cette invalidation dans son arrêt. Mais par contre, elle s’est contentée d’annuler la décision de la CENI ayant retenu les noms de Mukumadi et de Mende.

Lire également :   RDC : la Monusco de Maman Sidikou indésirable pour Joseph Kabila

D’après plusieurs juristes indépendants interrogés par Scooprdc.net, la conséquence logique de l’arrêt de la Cour d’appel du Sankuru, ce que pour l’instant cette province n’a plus de candidat gouverneur, l’unique décision de la CENI les ayant retenu tous deux, a été annulée. Les juges de la Cour d’appel l’ont-ils fait par ignorance ou sciemment en vue de créer la confusion vis-à-vis de la pression politique à laquelle ils étaient soumis ?

Les analystes du Droit adhérent à la dernière hypothèse d’une confusion délibérément et sciemment entretenue par ces juges, sachant qu’un appel devait être opposé à leur arrêt. Ils se seraient tout simplement dédouanés en vue de se retirer de la pression politique décriée par la partie adversaire soutenant sa thèse par le déplacement inexpliqué de la Cour de Lusambo vers Lodja (Lire l’article de Scooord.net : « Course au gouvernorat : recalé, Mukumadi saisit le Conseil d’Etat pour ” trop d’irrégularités de la Cour d’appel du Sankuru »).

Lire également :   RDC-Gouvernement : Bruno Tshibala fête son départ ce dimanche à Roméo Golf

Somme toute, le vrai Droit sans pression ni pesanteur sera dit par le Conseil d’État. Lambert Mende sera-t-il seul candidat face aux députés provinciaux ou ira-t-il avec Mukumadi comme adversaire ? Les Sankurois qui se déchirent à Lusambo comme dans les réseaux sociaux à cause de ces deux candidats, n’ont qu’à retenir leur souffle. Le verdict c’est sous peu !

Owandi.

Inscrivez-vous à la Newsletter

venenatis non commodo nec elit. luctus eleifend quis, tristique Curabitur