SociétéKasaï : un militaire se donne la mort après avoir fusillé sa femme à Kamako

10 mars 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/fardc4-795x600.jpg

Il s’agit de Nambaji Jimana Nyatanu, militaire de deuxième classe qui s’est tiré dessus quelques instants après avoir ouvert le feu sur sa femme qu’il accusait d’infidélité, relatent les sources concordantes sur place. L’incident s’est produit ce samedi 09 mars tard dans la soirée au quartier Muadi Kante, situé entre la première et la deuxième rue de la cité frontalière de Kamako, à près de 100 Km de la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

« C’est vers 22h00 que des détonations ont été entendues dans le quartier. Quelques instants après nous avons appris cette tragédie. Ce militaire a tiré sur sa femme avant de se tuer aussi. Il a soupçonné sa femme de sortir avec d’autres hommes », explique en substance un habitant, faisant remarquer qu’une panique temporaire avait envahi la contrée.

Kamako est une cité frontalière entre la République d’Angola et la RDC où s’exercent  essentiellement les activités commerciales et où les concubinages et plusieurs autres liens conjugaux non légaux sont  très prononcés apprend-on. Les deux corps ont été amenés au camp militaire avant leur inhumation ce dimanche.

Lire également :   Incidents de l’UNILU : première leçon de discipline de Fatshi à la Police !

Van Frédéric Tshilanda

Inscrivez-vous à la Newsletter

elementum ante. ut risus tristique id, ut