Tapez pour rechercher

Politique

Kasaï Oriental : Didier Kanku préféré comme gouverneur que Jean Maweja !

Contrairement au Sankuru voisin où la candidature de Lambert Mende divise la population, au Kasaï Oriental celle de Jean Maweja Djunes est sujet de controverse au sein de sa propre formation politique l’UDPS, parti du président de la république. Ce candidat, trafiquant de diamant, présenté par le Directoire national est contesté par les cadres et la base de l’UDPS à Mbujimayi. Lundi dernier, une vive tension a été perceptible à la permanence de ce vieil parti de l’opposition maintenant au pouvoir, où les anti-Maweja ont brûlé des pneus, brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Non à la candidature du gouverneur analphabète, diamantaire ou commerçant ».

L’homme d’affaires contesté, disons-le en passant, neveu à Etienne Tshisekedi et grand contributeur financier de l’UDPS depuis de longues dates, est présenté comme le protégé de Jean-Marc Kabund et Peter Kazadi, deux hauts cadres de l’UDPS à Kinshasa. Le président national a.i de l’UDPS Jean-Marc Kabund, est personnellement accusé d’avoir une dette morale envers le candidat contesté. Il serait logé gratuitement dans l’une des maisons de ce dernier et que le véhicule qu’utilise Jean-Marc Kabund lui aurait été octroyé par le candidat qu’il veut gouverneur au Kasaï oriental.

Lire aussi :
Vincent Karega, nouvel ambassadeur rwandais à Kinshasa : le profil de l’homme qui inquiète !

La crainte des cadres et militants de l’UDPS Fédération de Mbuji-Mayi, d’ailleurs qui est aussi visiblement celle de la population est-Kasaïen, c’est de voir saint Pierre déshabillé à la tête de leur province en faveur de Saint Paul. Ils estiment que Jean Mawaja étant diamantaire comme Ngoyi Kasanji, gouverneur sortant dont la gestion a été vivement critiquée, c’est du bonnet blanc, blanc bonnet. En outre, si le gouverneur Ngokas n’a pas été attaqué sur le plan « études faites », Djunes Maweja l’est et est présenté comme analphabète malgré ses millions UDS.

A sa place, l’UDPS Mbuji-Mayi soutient la candidature de Didier Kanku, candidat malheureux aux dernières législatives  provinciales sur la liste du RDT mais qui s’est lancé en indépendant dans la course de succession de Ngoyi Kasanji. « Le RDT étant allié à l’UDPS, un candidat provenant de lui ne nous fait nullement ombrage », déclare un cadre de l’UDPS/Mbuji-Mayi à Scooprdc.net avant d’ajouter : « qui n’est pas contre nous est avec nous ».

En effet, Didier Kanku est originaire de Tshilundu Merode. Juriste de formation et agent Fifa, il est neveu de Léonard KASANDA LUMEMBU, évêque émérite du diocèse de Lwiza. Il a fait ses études en Europe où il a toujours œuvré pour le progrès-développement de la RDC. Tshisekediste confirmé, il croit que sa victoire sera celle de L »UDPS. Il axe son programme sur le redressement de la MIBA, l’électricité dans la province, l’agriculture pour mettre fin à la famine qui gangrène le Kasaï Oriental, la modernisation de la ville de Mbujimayi, la réhabilitation des routes et la lutte antiérosive.

Lire aussi :
Néhémie Mwilanya face au FCC : « c’est pour donner au pays un président de la république et une majorité cohérente, stable et la plus large possible… »

Georges Ilunga


tempus elementum libero velit, id commodo sit elit. vulputate, dolor