PolitiqueNOGEC : la démission d’Ivan Ilunga n’avait rien de convenance personnelle !

5 mars 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/03/ivan-ilunga-696x600.jpg

Secrétaire général de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC), Ivan Ilunga avait démissionné début février dernier pour, avait-il écrit, raison de convenance personnellement. Interrogé à l’époque par Scooprdc.net, le président national de ce qui avait été au début un mouvement citoyen mais désormais mué en regroupement politique membre du Front Commun pour le Congo (FCC), n’avait pas voulu commenter cette démission, invitant le média en ligne  à laisser le temps au temps pour en découvrir le mystère.

Un mois après, le voile sur cette démission vient de s’enlever : La photo ci-haut démontre l’adhésion d’Ivan Ilunga à l’ANADEC, nouvelle formation politique d’Aggée Mantembo. L’ex-SG de la NOGEC a été courtisé depuis longtemps par cet ancien dissident de l’UNADEF du patriarche Charles Mwando Nsimba. Le plan semble avoir été bien préparé pour déstabiliser le « crocodile » de la NOGEC par ce débauchage politique et la cascade de démissions. Mais heureusement pour cet animal aquatique, il est difficile de l’abattre dans l’eau, sa demeure naturelle. Il a vite remplacé le SG démissionnaire par un juriste et Chef de Travaux à l’UPC, Engwanda Adjuba Wickler.

Lire également :   Néhémie Mwilanya aux nouveaux adhérents : «le FCC est constitué de ceux qui s’alignent comme des gardiens du temple»

Scooprdc.net apprend que pour ce débauchage, l’ex-SG de la NOGEC aurait empoché 10 mille USD d’Aggée Mantembo. Même si lui-même a évoqué la raison de convenance personnelle, les jeunes qu’il a entraînés dans  sa démission, ont accusé le Crocodile Mutamba de mauvaise gestion de fonds de campagne octroyés par le FCC en vue de le discréditer auprès de l’opinion. Mais à la NOGEC, on laisse entendre à Scooprdc.net que ces maigres fonds du FCC étaient bel et bien gérés par le SG démissionnaire. La politique à la congolaise !

Georges Ilunga

Inscrivez-vous à la Newsletter

ut libero leo dictum justo amet, Aenean eget