SociétéVodacom Cyber Code : 7 règles incontournables pour la protection des données confidentielles des personnes et des entreprises

28 février 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/vodacom-cyber-code.jpg

Vodacom ,1ère entreprise digitale en RDCongo, lance son programme d’éducation sur la protection et la sécurisation des données confidentielles (Nom, numéros de téléphone, coordonnées bancaires, adresses…) en vue de combattre la cybercriminalité.

La cyber sécurité au cœur de Vodacom Congo

Au-delà de la gestion de plus de 12,5 millions d’abonnés et de leurs données confidentielles, Vodacom Congo connecte ses abonnés aux multiples réseaux sociaux aux côtés du web regorgeant en outre de nombreux risques potentiels.  Des piratages de comptes aux cyber-attaques, en passant par les multiples types d’usurpation d’identité, les menaces à la sécurité des données des personnes et des entreprises représentent ainsi une préoccupation croissante en cette ère de la digitalisation. De plus,  considérant que le coût de la cybercriminalité dans le monde atteindra 6.000 milliards de dollars d’ici 2021, c’est dans ce registre que Vodacom a mis en place un système de protection des informations de ses abonnés dénommé « Cyber Code ».

Lire également :   Coup dur pour les familles Alimasi et Constant Omari : Selemani Bin Saleh et le major François Kingombe meurent dans un accident de circulation

Le ‘’Cyber Code’’ est un mécanisme de contrôle visant la sécurisation des informations que nous utilisons quotidiennement. Destiné à tous les professionnels (abonnés, employés, partenaires d’affaires, etc.), il est aussi un programme d’éducation à la cyber sécurité et renferme sept règles de gestion de la vie numérique de chacun, tout en respectant les libertés fondamentales.

A ce titre, Vodacom Congo invite donc à :

  1. Toujours classifier, étiqueter et protéger les informations avec lesquelles vous travaillez.
  2. Ne jamais partager ou réutiliser vos anciens mots de passe.
  3. Toujours supprimer les accès lorsque qu’un employé change de rôle ou quitte l’entreprise.
  4. Ne jamais cliquer sur des liens ou télécharger des fichiers sans en connaître la source et signaler tout comportement suspect.
  5. Toujours utiliser une authentification à plusieurs facteurs pour les systèmes distants contenant des informations sensibles.
  6. Toujours appliquer les derniers correctifs de sécurité et configurer les systèmes de manière sécurisée.
  7. Ne jamais autoriser les systèmes en fin de vie non pris en charge dans l’infrastructure Vodafone et rapporter tous produits ou services non sécurisés.
Lire également :   RDC : Kinshasa vibre au rythme d’Hackathon « spécial médias »

Il importe cependant de mentionner que tous les professionnels ont intérêt à appliquer ces bonnes pratiques. Certes, il en va de la sécurité de leurs données confidentielles mais également de la conformité de leurs agissements sur les plateformes digitales.

En tant qu’entreprise responsable et éthique, Vodacom Congo a pour mission de garantir la sécurité digitale de ses agents et clients.  Dans cette perspective, Vodacom Congo réitère son engagement à œuvrer pour la sauvegarde et la sécurité des informations personnelles de tous ses abonnés.

Le Corporate Affairs

Inscrivez-vous à la Newsletter

leo eget in facilisis efficitur. massa tempus