ActualitéTueries de Yumbi : Gentiny Ngobila dans le collimateur de la justice militaire !

27 février 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/gentiny-ngobila-1.jpg

Le gouverneur sortant de la province de Mai-Ndombe peine de se débarrasser du sang des victimes des tueries de Yumbi qui le collerait à la peau. Malgré que l’ancien président de DCPM se batte comme un diable dans le bénitier pour se purifier, ce sang a une marque d’une tâche indélébile sur son corps. En effet, une plainte des victimes a été déposée contre lui le 23 février dernier à l’Auditorat de Kinshasa/Gombe avec comme intitulé « plainte à charge de Mr Gentiny Ngobila et consorts en rapport avec la situation des massacres génocidaires de Yumbi et ses environs contre le peuple Banunu-Bobangi ».

Les plaignants qui sont de la communauté Banunu « exterminée » écrivent : « selon les rumeurs et les informations qui nous parviennent de plus en plus, ce massacre à la facette d’un conflit ethnique serait savamment orchestré et commandité par Gentiny Ngobila, gouverneur de Mai-Ndombe de l’ethnie Tende, avec  le concours de la population Tende sur terrain… ». Plus loin, ils implorent l’Auditorat militaire : « …nous n’avons pas d’autres ressources que de nous recourir à votre autorité pour nous plaindre contre les personnes incriminées citées ci-haut pour que justice soit faite, la vérité soit rétablie et que nos préjudices soient réparés ». Pour comprendre ce qui s’est passé à Yumbi, lire l’article de Scooprdc.net intitulé « Tueries de Yumbi : le gouverneur Gentiny Ngobila pointé du doigt ! ».

De l’avis de plusieurs observateurs, ce dossier de Yumbi chauffe celui qui veut devenir gouverneur de la ville de Kinshasa sous les pieds. Ses détracteurs le présentent comme un candidat de la continuité dans l’insécurité. Son bilan comme gouverneur du Maï-Ndombe est plus qu’éloquent : plus de 800 morts, plus de 19.000 déplacés, plus de 1500 habitations incendiées et pas moins de 20.000 ménages affectés à Yumbi. Tout ceci en l’espace de quelques semaines seulement. « Gentiny Ngobila, gouverneur de Mai-Ndombe qui réside à Kinshasa. A cause de lui, on déplore 900 morts à Yumbi. A cause de lui la population de Yumbi n’a  pu voter. Pas un bilan positif depuis son arrivée dans sa province d’origine et maintenant, il veut être gouverneur à Kinshasa sous la bénédiction du FCC », telle est malheureusement la peinture de son tableau.

Lire également :   Kinshasa : quand Roger Nsingi se fait ridiculiser à cause des véhicules !

Ginno Lungabu

Inscrivez-vous à la Newsletter

amet, elementum neque. efficitur. id venenatis Aliquam suscipit venenatis, elit.