PolitiquePrésentation des députés à Kingakati, Néhémie Mwilanya à Joseph Kabila : « votre armée est en place ! »

25 février 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/kingakati-1-800x600.jpg

Après la signature d’acte d’engagement, mercredi 20 février à Kingakati, acte à caractère déclaratoire par lequel différents regroupements qui avaient alignés leurs candidats sous le label FCC, ont officiellement annoncé à Joseph Kabila que les députés élus sur leurs listes faisaient bel et bel parties du FCC, est intervenue ce dimanche 24 février toujours  à Kingakati, la présentation de ces députés à l’autorité morale de la plateforme. « C’est la présentation du fruit de la moisson au maître de la moisson », commente Néhémie Mwilanya, coordonateur du FCC.

Il inscrit cette rencontre du jour dans le cadre de la tradition où au début de chaque législature, Joseph Kabila reçoit sa famille politique institutionnelle. Pour lui, l’Assemblée nationale étant renouvelée à plus de 80% et surtout pour cette législature particulière où leur autorité morale n’est plus président de la république, il fallait des orientations nouvelles à ces élus. « Il y a une dynamique politique nouvelle dont les enjeux et les défis doivent être bien cernés et communiqués aux nouveaux élus », confie Néhémie Mwilanya à la presse mise à l’écart de cette communication à huis clos. Et d’ajouter que Joseph Kabila leur a fait sa lecture de la situation politique et communiquer les orientations par rapport à la conduite à tenir.

Lire également :   Choix politique : les Lumumba bipolarisés !

yH5BAEAAAAALAAAAAABAAEAAAIBRAA7 - Présentation des députés à Kingakati, Néhémie Mwilanya à Joseph Kabila : « votre armée est en place ! »

Rassurant qu’il n’y avait rien de mystère dans cette communication, Néhémie Mwilanya cite entre autres comme orientations : l’appel aux députés à avoir pour rationalité dans leur démarche, le Congo ; la défense du Congo ; la promotion des intérêts de la population ; être l’avant-gardiste dans tout ce qui concerne le renouvellement de l’intelligence des Congolais.

Quant au débat sur la majorité à l’Assemblée nationale qui n’est pas dégagée par un informateur, Néhémie Mwilanya estime que bien que le FCC ne soit pas reconnu officiellement, mais ce sont les regroupements reconnus officiellement qui sont venus dire qu’ils appartiennent au FCC et les députés qu’ils ont eus y sont versés.  « Nous sommes dans un régime parlementaire rationnalisé où la majorité parlementaire c’est quasi une institution. Elle participe à la désignation du premier ministre, elle investit le gouvernement puis le soutient dans toutes ses reformes. Et donc vous pouvez tirer les conséquences qui s’imposent », tranche-t-il.

Lire également :   Au Conseil d'Etat : Alex Kande veut récupérer son siège lui ravi par Denis Kambayi à l'Assemblée provinciale

Il sied de rappeler que c’est 17 regroupements du FCC seulement sur une soixantaine qu’il compte, qui ont obtenu des sièges à l’Assemblée nationale. Le PPRD et sa mosaïque (116), l’AFDC-A (41), l’AAAB (30), l’AAA (22), l’AABC (22), l’ADRP (21), le Palu et alliés (17), l’ACO (12), l’ABCE (11), l’AAC (10), l’ATC (9), l’Alliance (8), le CODE (8), l’ADU (6), le G18 (4), l’APECO (3) et le PRP (1). Total : 241.

Innocent Olenga

Inscrivez-vous à la Newsletter

ut Lorem ipsum dictum pulvinar dapibus