PolitiqueRDC-Politique : Katumbi met la croix sur Lamuka !

21 février 20198 min




https://i1.wp.com/scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/lamuka-1-1.jpg?fit=800%2C450&ssl=1

Avec tous les signes précurseurs qui s’accumulent, émanant des proches  de l’autorité morale de la plateforme Ensemble pour le Changement, faudra-t-il un dessin pour comprendre que Moise Katumbi, qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu au sein de la coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre dernier, a pris de distance avec ce dernier et compte dealer avec son ancien allié Félix Tshisekedi ? Sans  ambages, ses collaborateurs dans différents regroupements composant son Ensemble pour le changement, délie, l’un après l’autre, leurs langues.

Tout a commencé avec le duo Lubaya-Sessanga, respectivement des regroupements Alliance de Mouvements Kongo (AMK) et Alternance pour la République qui, au départ avaient demandé à leurs bases centre-kasaïennes de voter pour Félix Tshisekedi. Choix qu’ils défendent et maintiennent jusqu’à présent sans le moindre reproche ni interpellation de l’ancien  gouverneur du Katanga.

S’en est suivie une série des déclarations de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, coordonnateur de Ensemble et du G7 dans le grand Katanga. Il a affirmé et réaffirmé que Moïse Katumbi tout comme lui ne pouvaient combattre ni s’opposer à Félix Tshisekedi. « Moise Katumbi n’est pas et ne sera jamais l’ennemi de Fatshi », a répété le président démissionnaire du bureau provisoire de l’Assemblée nationale. Retournant chez lui à Lubumbashi après avoir renoncé à son mandat de député national en faveur de celui provincial, « baba wa Katanga » a finalement jeté l’éponge en déclarant ouvertement qu’il ne faisait plus partie de Lamuka.

C’est Christophe Lutundula qui vient jeter le pavé dans la marre. Dans une déclaration, ce mercredi 20 février, le vice-président de G7 a, sur les antennes de la radio Top Congo FM affirmé que la coalition Lamuka n’existait plus étant donné que son mandat était fini depuis le 30 décembre avec l’élection présidentielle. « Si Lamuka veut continuer le combat sous la forme d’une opposition permanente, il faut un autre accord », a martelé l’élu de Katako Kombe sans mâcher les mots.

Position soutenue par José Endundo, un autre vice-président du G7 interrogé par Vision Infos. « Lamuka n’existe plus après élection présidentielle, il faut évaluer les choses et voir s’il faut travailler avec Félix ou faire une opposition républicaine », a-t-il déclaré à Vision Info. Cependant, le regard et les oreilles de congolais restent tournés vers Pierre Lumbi, président du G7 et vice-président de Ensemble qui jusque-là est silencieux. C’est lui qui était le directeur de campagne de Martin Fayulu. En étant chef des pelletons, il sera coûte que coûte forcé à se prononcer.

Quant au silence de lui-même Moïse Katumbi depuis la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la république, un katumbiste vivant en Europe et interrogé par Scooprdc.net, a laissé entendre au média en ligne qu’il se prononcera après la formation du gouvernement. « Actuellement, il est en train d’observer l’évolution de la situation politique. Il attend la fin du nettoyage qui s’effectue en ce moment dans les rangs d’Ensemble et de Lamuka », a-t-il précisé. Cette attente est-ce pour finaliser le deal avec Fatshi ou lui faire opposition s’il faut analyser la déclaration de José Endundo ?

La deuxième hypothèse est à exclure lorsque l’on s’en tient aux propos maintes fois répétés de Gabriel Kyungu selon lesquels ils ne feront pas opposition à Félix Tshisekedi. Mais dans situation, la personne qui risque d’être surprise et prise par le cours des événements, c’est Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi, qui s’évertue à faire des déclarations anti-Fatshi. Réagissant à la rencontre entre Joseph Kabila et le FCC, mercredi 20 février à Kingakati, Kamitatu ne s’est empêché de tweeter : « cette mise en scène orchestrée à Kingakati par Joseph Kabila est un signal clair à tous ceux qui ont rêvé d’alternance ! L’homme fort du Congo a défini le périmètre de pouvoir qu’il consent laisser au successeur qu’il a choisi ! Les naïfs et les nigauds en ont pour leur compte ». Que deviendra-t-il lorsque Moïse Katumbi se rapprochera de Félix Tshisekedi ? Le temps nous le dira sous peu.

Innocent Olenga

Inscrivez-vous à la Newsletter

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 186
    Partages



https://i1.wp.com/scooprdc.net/wp-content/uploads/2018/03/imageedit_3_8389743052.png?resize=119%2C135&ssl=1
Créé le 22 Juillet 2017, Scooprdc est un site exclusivement congolais d’informations, d’analyses et d’opinions. Scooprdc a la spécialité d’aller au-delà de l’information.

Contact

Tel : 09982219840891578023 – 0812005586

Email : edit@scooprdc.net

Fondateur

KaMi

Directeur Général

Innocent Olenga

Rédacteur en Chef

Danny Mangbau

Rédaction

Innocent Olenga

Agnelo Agnade

Georges Ilunga

Owandi

Ginno Lungabu

Ben Levi

Nzakomba

Van Fréderic Tshilanda

Daniel Curie Mamba

Jymam

diam Phasellus neque. vel, ut lectus adipiscing facilisis