A.R : KCM exige l’audit sur la gestion de Delly Sessanga !

Me Mbaki et Katumbi - A.R : KCM exige l’audit sur la gestion de Delly Sessanga !

C’est dans une lettre écrite ce lundi 18 février à Jean-Claude Muyambo, nouveau coordonnateur de la plateforme « Alternance pour la République » que les jeunes regroupés au sein de l’association Katumbi C’est lui Mon choix (KCM), lui demandent d’initier un audit sur la gestion financière pour la période de mai 2016 à novembre 2018 du doublement élu député national et provincial Delly Sessanga qui a dirigé cette plateforme katumbiste. Les jeunes du KMC digèrent très mal le score réalisé par A.R (6 députés nationaux) par rapport à d’autres regroupements katumbistes comme Alliance des Mouvements Kongo (AMK) dirigé par le député national Claudel-André Lubaya qui a raflé 18 sièges à l’Assemblée nationale et le Mouvement Social de Pierre Lumbi qui en compte une trentaine.

« Très clairement, l’AR a donné des résultats plus médiocres compte tenu de son ancienneté et même relativement au nombre des partis dont elle est composée (NDLR : 19 partis) », peut-on lire dans cette correspondance signée par Me Papy Mbaki. L’étonnement de KCM, c’est le fait que l’AR qui est une vielle plateforme politique comme le G7, produise peu des députés nationaux que les nouvelles structures comme AMK et MS nées à la veille des élections. « Ces résultats portent à croire qu’il y a un problème. Mieux qu’il y a doute raisonnable de croire que cette structure a été bien gérée et que les fonds mis à son fonctionnement seraient réellement utilisés à leurs destinations », écrit Papy Mbaki qui mentionne que l’AR a été beaucoup budgétivore que les autres structures katumbistes.

Lire aussi :   Signe indien : un mois de mars cauchemardesque pour le saint Brutshi !

Mais cette demande de KMC étonne plus d’un observateur du fait que le G7, veille structure comme AR avec ses 10 partis membres, n’a obtenu que 5 sièges à l’Assemblée nationale. Pourquoi alors le G7 qui est plus ancien que AR n’est pas soumis à cet audit ? Les motivations de KMC, selon l’observance de la politique congolaise sont ailleurs. Delly Sessanga n’a pas soutenu la candidature de Martin Fayulu porté à bras-le-corps par la coalition Lamuka dont les associations katumbistes font parties. Le président de l’Envol avait, lors des élections, demandé aux centre-kasaiens de voter pour le candidat Félix Tshisekedi à la présidentielle. Choix qu’il garde jusque maintenant. C’est peut-être cela la vraie raison de la colère de KMC.

Innocent Olenga

DON'T MISS OUT!
S'inscrire à la Newsletter

Recevez gratuitement nos récents articles automatiquement dans votre boîte Email.

Invalid email address
Nous détestons le Spam autant que vous, et votre adresse email ne sera jamais envoyée, vendue ou donnée aux marketeurs tiers.

ScoopRDC sur les médias sociaux

Kinshasa
26°
brume
humidité: 73%
vent: 2m/s OSO
MAX 25 • MIN 24
40°
Mer
32°
Jeu
32°
Ven
31°
Sam

Les plus populaires

ut efficitur. Aenean luctus libero. risus commodo quis