SociétéMenace de grève à Digital Congo : ce lundi 18 février, jour J-8 !

17 février 20195 min




https://i0.wp.com/scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/digital-congo.jpg?fit=800%2C418&ssl=1

C’est la contagion dans l’espace médiatique kinois ! Après Radio et Télé 50 de Jean-Marie Kassamba et RTVS1 d’Adophe Muzito, c’est le tour des journalistes et agents de la chaîne Digital Congo de l’ancienne famille présidentielle, de menacer de déclencher un mouvement de grève. Ils accuseraient 13 mois d’arriérés des salaires. Selon les informations livrées à Scooprdc.net par certains agents de Digital, il s’est tenu, vendredi 15 février, une réunion entre l’Ukrainien Nicolas Vadjon, DG du Groupe Digital, et les chefs des services de la chaîne pour tabler sur la question. Il ressort de cette rencontre que Nicolas leur a demandé 10 jours pour répondre à leur revendication.

La réponse, serait-ce l’apurement de tous les 13 mois, le paiement de la moitié ou la négociation de l’échelonnement du paiement ? C’est la question que se posent les agents qui se sont confiés au média en ligne. Mais tout compte fait, ils attendent jusqu’à l’expiration du délai sollicité par l’employeur pour se décider de la grève ou pas.

Chasse à l’homme à Radio et Télé 50

Après avoir eu gain de cause dans leurs revendications, notamment le paiement par le vrai employeur Moïse Ekanga, d’une partie de leurs salaires et la promesse d’apurement avant le 15 mars, les agents de Radio et Télé 50 sont victimes des représailles de la part de leur DG Jean-Marie Kassamba. En effet, dans un communiqué, ce samedi 16 février, le Regroupement des membres du personnel de la Société Congo24 dont font partie Radio et Télé 50, dénonce un climat malsain et de terreur instaurés par JMK après le mouvement de grève.

D’après le communiqué, ce dernier a mis à l’écart les émissions de journalistes qui étaient en première ligne lors de deux jours de revendication. C’est notamment « Décryptage » de Floride Zantoto ; « Version croisée » d’Edmond Mutshipayi ; « Manager » de Valdo Simon Yamba et Patient Tshaba ; « Les grands sportifs » de Doudou Mbala. Quant à Matthieu Kamango, il s’est vu suspendu de la présentation de l’émission « ça fait débat ».

Outre la mise à l’écart de leurs émissions, le Regroupement des membres du personnel de la Société Congo24 dont font partie Radio et Télé 50, s’indigne des insultes, intimidations ; menaces verbales ou via réseaux sociaux dont ses membres sont victimes du DG Kassamba et ses proches.

Face à cette situation qui prévaut à Radio et Télé 50, beaucoup d’observateurs estiment que le vrai employeur Moïse Ekanga devra calmer les ardeurs de Jean-Marie Kassamba, champion de la mégalomanie et la médisance.

Agnelo Agnade.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Vous avez aimé ? Partagez !
  • 84
    Partages



https://i1.wp.com/scooprdc.net/wp-content/uploads/2018/03/imageedit_3_8389743052.png?resize=119%2C135&ssl=1
Créé le 22 Juillet 2017, Scooprdc est un site exclusivement congolais d’informations, d’analyses et d’opinions. Scooprdc a la spécialité d’aller au-delà de l’information.

Contact

Tel : 09982219840891578023 – 0812005586

Email : edit@scooprdc.net

Fondateur

KaMi

Directeur Général

Innocent Olenga

Rédacteur en Chef

Danny Mangbau

Rédaction

Innocent Olenga

Agnelo Agnade

Georges Ilunga

Owandi

Ginno Lungabu

Ben Levi

Nzakomba

Van Fréderic Tshilanda

Daniel Curie Mamba

Jymam

ut felis odio quis ultricies ut