PolitiqueDésaveu de Néhémie Mwilanya : Papy Pungu condamne le déviationnisme des jeunes du PPRD et les met en garde !

17 février 2019
scooprdc-banniere-1
Sonas Baniere 1
https://scooprdc.net/wp-content/uploads/2019/02/nehemie-mwilanya-a-mbuji-mayi.jpg

Les jeunes se déclarant de la Cellule de réflexion dénommée Équipe Nationale ont fait une déclaration, le 13 février dernier, obligeant le coordonnateur du Comité stratégique du FCC et ancien directeur de cabinet du président de la République à démissionner. Ces fameux jeunes collent sur le dos de Néhémie  Mwilanya, l’échec d’Emmanuel Ramazani Shadary à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier.

“Nous sommes dans le regret que lors de ces scrutins le camarade Emmanuel Ramazani Shadary n’ait pas été élu à la Magistrature de notre cher et beau pays la RDC. Nous sommes déçus du fait que les jeunes du PPRD en général que nous représentons, n’aient pas pu arriver à avoir des sièges aux législatives tant nationales que provinciales contrairement à nos attentes que celles de nombreux camarades du Parti; malgré toute la mobilisation de fonds mis à la disposition du Parti à travers le FCC, à la conscientisation et responsabilisation de la base du PPRD. De ce qui précède,  sollicitons à la respectueuse et bienveillante attention de l’Autorité morale du FCC et Président national du PPRD la démission immédiate du Coordonnateur national du FCC et haut cadre du PPRD, le professeur Néhémie Mwilanya Wilonja”, peut-on lire dans cette déclaration.

Lire également :   Au Conseil d’Etat : Mukumadi remis dans la course au Gouvernorat du Sankuru !

Mais une réaction musclée du président national de la Ligue des jeunes du PPRD, Papy Pungu, aussi candidat malheureux aux législatives nationales dans la circonscription de la Funa à Kinshasa, ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué, ce samedi 16 février, il désapprouve ce qu’il qualifie de déviationnisme qui est en passe d’élire domicile dans le chef de certains jeunes du parti qui s’illustrent depuis un certain temps dans des agissements illicites consistant en des déclarations, menaces, voire des attaques contre certains hauts responsables et cadres du parti.

“C’est un comportement aux antipodes des principes et valeurs qui gouvernent .notre cher et beau parti”, fait remarquer Papy Pungu qui les met sévèrement en garde tout en leur rappelant que la seule instance habilitée à parler au nom de la jeunesse du PPRD reste et demeure jusqu’à preuve du contraire la Ligue des jeunes qu’il dirige.

Innocent Olenga

Inscrivez-vous à la Newsletter

Donec felis ipsum non adipiscing elit.